Coupe du monde: Il y aura 17.000 supporters tricolores en Russie (soit 20 fois moins que les Allemands)

FOOTBALL La France aura beaucoup moins de suiveurs que d'autres grandes nations comme l'Allemagne ou l'Espagne...

J.L.

— 

Les supporters français et allemands au Vélodrome lors de la demi-finale de l'Euro, le 7 juillet 2016 à Marseille.
Les supporters français et allemands au Vélodrome lors de la demi-finale de l'Euro, le 7 juillet 2016 à Marseille. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

On en sait un peu plus sur les forces en présence dans les tribunes des stades russes l’été prochain pour la Coupe du monde. La Fifa a a communiqué la répartition des billets par nation pour la totalité de la compétition, et les supporters français n’ont pas été les plus actifs.

Au total, 17 000 billets leur ont été attribués. 2 000 pour soutenir les Bleus à Kazan le samedi 16 juin pour France-Australie, 2 000 encore pour France-Pérou à Iekaterinbourg et 5 200 à Moscou le mardi 26 pour France-Danemark. Enfin 8 100 fans très optimistes ont obtenu des billets pour la suite de la compétition à partir des 8es de finale.

Un chiffre qui nous place très loin des nations majeures de ce jeu​, puisqu’en dehors des russes, qui ont logiquement mis la main sur la moitié des billets, les Allemands viendront en force avec 338 000 billets, tout comme les Argentins (186 000), les Brésiliens (140 000), ou les Espagnols (110 000). À noter que les Anglais ne sont pas pressés de se frotter de nouveau avec les hooligans russes, puisqu’ils seront seulement 26 000 à risquer le déplacement. On les comprend.