Incidents après le match entre Saint-Etienne et Monaco

FOOTBALL Des échauffourées entre ultras et les forces de l'ordre ont donné lieu à des interpellations...

20 Minutes avec AFP

— 

Des affrontements ont eu lieu entre la police et des supporteurs de Saint-Etienne, le 15 décembre 2017.
Des affrontements ont eu lieu entre la police et des supporteurs de Saint-Etienne, le 15 décembre 2017. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Les Verts sombrent et certains de ses supporteurs dérapent. De sérieux incidents ont éclaté entre groupes ultras du club stéphanois et forces de l'ordre devant le stade Geoffroy-Guichard, vendredi, après le match Saint-Etienne-Monaco (0-4) de la 18e journée de Ligue 1, a constaté l'AFP. Plusieurs personnes ont été interpellées.

Les deux kops nord et sud du Chaudron étaient frappés de huis clos après les incidents survenus lors du derby Saint-Etienne - Lyon du 5 novembre (0-5).

Fumigènes et fusées

Des incidents entre forces de l'ordre et supporters avaient déjà eu lieu avant la rencontre contre Monaco au pied de la tribune Henri-Point, face à la tribune d'honneur, empêchant des spectateurs d'accéder à leur place pour le coup d'envoi.

A la fin du match, les groupes ultras se sont déplacés devant la tribune principale, engageant des affrontements avec la police, utilisant des fumigènes et autres fusées. L'ordre a été rétabli après une demi-heure. Néanmoins quatre policiers ont été blessés dans les échauffourées, deux ont été conduits à l'hôpital pour y être soignés. «Dont un, blessé à une main, qui s'est vu prescrire trois semaines d'Interruption totale de travail (ITT)», a précisé à l'AFP le sous-préfet de permanence.