Tsonga, un phénomène né pour durer

Jérémy Alen - ©2008 20 minutes

— 

Après sa finale perdue à Melbourne, Jo-Wilfried Tsonga va-t-il confirmer ? Véritable star du tennis ou étoile filante, l'avenir du joueur français fait l'objet de nombreuses questions, même si les spécialistes sont très optimistes. Pour Patrice Dominguez, directeur technique national, au-delà de l'aspect tennistique, Tsonga est un athlète hors norme. « S'il faut aller dans les forêts pour trouver des forces de la nature comme Jo, allons-y car il est certain que dans le tennis moderne, c'est un vrai avantage ». « Dès qu'il est arrivé chez nous, on a vite constaté que sur le plan physique, il avait un moteur de Ferrari », précise Patrick Labazuy, son entraîneur au pôle France de Poitiers. Un moteur qui a bien failli ne jamais rugir à cause de graves problèmes de dos. « Personne ne sait réellement d'où vient Jo. Moi, je l'ai vu pleurer en salle de gym, il était perdu et il voyait tous ses potes progresser, poursuit Labazuy C'était terrible. Tout cela fait que je suis certain que ce n'est pas un feu de paille. Il va aller très loin, car il sait ce qu'il veut et a de très grands objectifs. »

Malgré un physique et un mental à la hauteur des meilleurs, Jo-Wilfried Tsonga doit encore régler quelques problèmes techniques pour parvenir à entrer dans le Top 10. « Son service est encore perfectible. Et au niveau du revers, il y a du boulot », estime Patrick Labazuy. Reste à gérer les sollicitations, et probablement une première sélection en Coupe Davis, en Roumanie début février. Le rêve continue pour celui qui pointait l'an dernier à la même époque à la 219e place mondiale.