Colombes plutôt que le Parc

- ©2008 20 minutes

— 

A la lecture de leurs recrutements respectifs, Toulon et le Racing- Métro 92 s'affichaient avant le début de saison comme les deux épouvantails de la Pro D2. Le choc de dimanche s'annonce brûlant. « Les Toulonnais sont loin devant, ce sera l'occasion de se positionner par rapport à eux », avance David Auradou. Cette rencontre se déroulera dans l'habituel fief du Racing, l'exigu stade Yves-du-Manoir à Colombes (92), et non au Parc des Princes comme envisagé initialement. « On jouera à Colombes, on a des accords avec le département des Hauts-de-Seine », justifie le président Jacky Lorenzetti.

Tant pis pour les supporters privés de billets pour un match qui se jouera à guichets fermés. « Il y aura forcément des déçus, d'autant que les supporters commencent à affluer, comme on l'a vu lors de notre déplacement à Agen, enchaîne Auradou. Mais il ne faut pas griller les étapes. Délocaliser le match à Charlety ou au Parc aurait été prématuré à mon sens. »