Real Madrid: «Je ne vous dirai pas mon salaire, désolé», plaisante Gareth Bale

FOOTBALL Des journaux anglais prétendent qu'il est désormais le joueur le mieux payé du monde...

J.L. avec AFP

— 

Gareth Bale, le 29 octobre 2016 à Alaves.
Gareth Bale, le 29 octobre 2016 à Alaves. — Alvaro Barrientos/AP/SIPA

«Désolé», vous ne saurez pas: en prolongeant lundi son contrat jusqu'en 2022 avec le Real Madrid, Gareth Bale a coupé court aux spéculations des journalistes autour de son nouveau salaire, qui affole la presse anglaise et a provoqué un déluge de chiffres mirobolants. «Je suis le seul censé le savoir et personne d'autre. Désolé», a souri l'attaquant gallois, interrogé sur la fameuse somme en conférence de presse au lendemain de l'officialisation de l'accord.

Ce nouveau contrat a fait les choux gras des médias en Espagne et surtout en Angleterre, où plusieurs journaux ont publié des estimations astronomiques pour le nouveau salaire. Assurant que Bale est désormais le joueur le mieux payé du monde, le quotidien The Guardian a fait état d'un montant brut hebdomadaire de 600.000 livres, soit 350.000 livres en net (389.000 euros) ou 20,2 M EUR net par an. Mais dans le même temps, le journal évoque un montant total de 150 millions de livres sur six ans, qui ne correspond pas aux chiffres hebdomadaires évoqués.

A l'inverse, dans son édition de lundi, le quotidien sportif madrilène As cite des sources proches du Real assurant que Bale touchera désormais un salaire annuel similaire à celui du capitaine Sergio Ramos, soit 10 M EUR par an. Difficile de démêler le vrai du faux dans ce ballet de chiffres: s'il gagnait 20 M EUR par an, Bale dépasserait a priori le salaire de la star de l'effectif merengue, le Portugais Cristiano Ronaldo, qui toucherait 17 millions d'euros par an.