« On n'a pas été épargné, on a pris un coup de pied au cul »

Recueilli par D. P. - ©2007 20 minutes

— 

Emmanuel Patte

Joueur et entraîneur du Stade nantais.

Les dirigeants vous ont choisi

pour entraîner l'équipe. Dans quel état

mental avez-vous retrouvé les joueurs ?

Je ne les ai pas trouvés très mal. Ils ont sans doute dû beaucoup cogiter en juin quand on attendait le verdict de la Fédération. Mais à la reprise, en août, ça allait. On est de toute façon reparti avec beaucoup de joueurs formés au club, qui se connaissent bien. L'ambiance est là. Ces dernières années, les joueurs du cru ont été oubliés. Au lieu d'aller voir ailleurs, il fallait faire confiance à la formation.

En Fédérale 3, vous allez probablement être l'équipe à battre...

L'objectif est la remontée. Mais on sait ce qui nous attend. On a pris un coup de pied au cul par les médias, la fédération, la mairie... On n'a pas été épargné. Cette saison, toutes les équipes que l'on va rencontrer vont jouer le match de leur vie face à nous. A nous de redorer le blason du club nantais.