Nice: Entraînement interrompu par des pétards et des bombes agricoles, Puel pris à partie

FOOTBALL Les supporters sont mécontents des prestations de l'équipe niçoise...

R.B.

— 

Claude Puel lors de Rennes-Nice le 25 avril 2015.
Claude Puel lors de Rennes-Nice le 25 avril 2015. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Ils devaient montrer leur mécontentement « dans la joie et la bonne humeur » selon l’appel lancé sur Facebook la veille. Jeudi, une soixantaine de supporters niçois est effectivement venue faire part de sa colère face aux résultats de l’équipe, battue 5-0 à Saint-Etienne dimanche et quinzième de Ligue 1, mais a entraîné une fin précoce de l’entraînement. Selon Nice Matin, des pétards et des bombes agricoles ont explosé autour du terrain. France Bleu Azur rapporte des échanges de coups.

Le quotidien régional affirme que l’entraîneur Claude Puel et le capitaine Didier Digard étaient les plus visés par les supporters. Le gardien Mouez Hassen a également été chahuté. Les joueurs ont été accompagnés au vestiaire et à leur véhicule par les forces de l’ordre et le service de sécurité du club.

C’est la deuxième fois qu’un entraînement de l’OGC Nice est interrompu cette saison. En mars, des supporters s’en étaient déjà pris aux joueurs à la veille d’un déplacement à Lyon. Les Niçois s’étaient imposés (1-2) à Gerland. Les hommes de Claude Puel, dont le maintien en Ligue 1 n’est pas encore mathématiquement assuré, accueillent Lens samedi.