Angleterre: Les joueurs de Manchester United outrés d’être privés de frites

FOOTBALL David Moyes avait interdit aux Mancuniens de manger des frites les semaines de match...

J.L.

— 

Manchester United peut tuer le suspense dans la course au titre lors du derby face à Manchester City à Old Trafford, tout en effaçant le souvenir de l'humiliation subie l'an passé.
Manchester United peut tuer le suspense dans la course au titre lors du derby face à Manchester City à Old Trafford, tout en effaçant le souvenir de l'humiliation subie l'an passé. — Glyn Kirk AFP

Il est des révolutions qui naissent à partir de rien. Et des combats qui méritent d’aller jusqu’au bout. Le passage de David Moyes à Manchester United n’a pas été un franc succès, loin de là, et on comprend mieux pourquoi à la lecture des extraits du bouquin de Rio Ferdinand (#2sides), dont nous gratifie The Sun chaque semaine.

Un vestiaire scandalisé

En effet, le méchant Moyes avait interdit aux Mancuniens… de manger des frites les semaines de match. Une atteinte intolérable à la liberté du vestiaire, laquelle n’a heureusement pas duré. «Dès que Moyes a été viré, cela ne faisait pas 20 minutes qu’on s’entraînait, quand tout le groupe s’est dit: "Il faut qu’on demande à Giggs de nous rendre nos frites"». Beau comme une prise de la Bastille.