Ligue 1: Comment va se terminer le mercato français?

FOOTBALL Les dossiers les plus chauds du championnat décryptés...

Nicolas Camus avec J.L.

— 

Radamel Falcao le 8 novembre 2013 avec Monaco.
Radamel Falcao le 8 novembre 2013 avec Monaco. — Lionel Cironneau/AP/SIPA

La fin du mercato approche, le temps presse pour la concrétisation des dossiers qui traînent ou d’éventuels ajustements. Les effectifs de Ligue 1 vont encore bouger d’ici à la fin août, et les rumeurs se multiplier. Pour tenter d’y voir clair, 20 Minutes a identifié les cinq dossiers les plus chauds du championnat. Avec pour chacun l’avis d’un expert, l’agent de joueurs Bruno Satin, et notre pronostic plus ou moins plausible sur l’évolution de la situation.

Le PSG va-t-il recruter Di Maria?

Le feuilleton de l’été. Le PSG cherche un joueur offensif, c’est une certitude. Mais le fair-play financier est passé par là, et malgré l’assurance de Nasser al-Khelaïfi, qui avait affirmé que «les joueurs qu’[il] voudrait, [il] les aurait», le club parisien est bel et bien bloqué depuis l’achat de David Luiz. Lors de la présentation du Brésilien, justement, le président du PSG avait annoncé avoir stoppé les négociations avec le Real Madrid car l’Argentin était «trop cher». Il en serait toutefois autrement en coulisses, même si Manchester United et le Bayern Munich sont également sur les rangs. Quoi qu’il en soit, Paris est condamné à vendre avant d’acheter.

L’avis de Bruno Satin: «La volonté est là. Après, on sait que ça passe par le départ d’un joueur important. Il y a des possibilités pour Verratti, Lavezzi aussi pourrait permettre de faire le joint, mais le PSG a tendance à vouloir garder tout le monde. Lavezzi, notamment, est très important. C’est un ciment, il fait le lien entre les Brésiliens, les Italiens et les Français.»

Notre pronostic: 31 août, 20h45, le PSG conclut les transferts de Lavezzi à la Juve et de Pastore à la Roma. Nasser se frotte les mains, l’accord verbal obtenu de Florentino Perez pour Di Maria peut enfin se concrétiser. Sauf qu’entre-temps, l’Argentin s'est laissé convaincre par Guardiola, qui veut en faire le nouvel arrière gauche du Bayern. Pressé par le temps, Nasser tente d’arracher Hazard à Chelsea mais n’obtient que Willian. Bernard arrivera du Shakhtar en décembre. Tout émoustillé, Scolari envoie sa candidature pour remplacer Laurent Blanc à la mi-saison.

L’OM va-t-il prendre un défenseur?

Trois buts encaissés à Bastia (3-3), deux à domicile face à Montpellier (0-2), avec à chaque fois des erreurs de placements à rendre fou un entraîneur de CFA… Dire que l’OM patauge en défense en ce début de saison est un euphémisme. Certes, le système peu académique de Marcelo Bielsa (une sorte de 3-3-3-1) ne s’assimile pas en un mois, mais surtout il requiert d’avoir trois bons défenseurs centraux. Or, Morel et Dja Djédjé n’en sont pas. Et Romao est meilleur au milieu. Avec le surprenant départ de Mendes vers le Qatar, il ne reste plus que Nkoulou pour tenir la baraque. Bref, il y a urgence si l’OM veut s’éviter une nouvelle saison galère.

L’avis de Bruno Satin: «Oui, sans aucun de doute. Leur effectif est trop léger dans ce secteur. Maintenant, la marge de manœuvre de Vincent Labrune est quasi nulle. Son objectif est d’obtenir un prêt.»

Notre pronostic: Après avoir terminé le match à Guingamp avec une défense Mendy-Gignac-Alessandrini, Marcelo Bielsa entame une grève de la faim afin d’obtenir les renforts désirés. Sous pression, Vincent Labrune obtient trois prêts à deux jours de la fin du mercato: le Lensois Kantari, le défenseur d’Evian Angoula et le Bordelais Planus. What else?

Monaco va-t-il dépenser une partie du pactole de James Rodriguez?

Inarrêtable sur le marché des transferts l’été dernier, Monaco a radicalement changé de style cette année. Malgré la vente de James Rodriguez au Real pour près de 90 millions d’euros, le club de la Principauté n’a pas bougé une oreille, hormis l’arrivée d’Abdennour. Pour ne rien arranger, l’ancien Toulousain, censé sécuriser la défense, a réalisé deux premiers matchs cauchemardesques. Et ce n’est pas Ricardo Carvalho, déjà plus que juste la saison dernière, qui va relever le niveau. Dépenser 10-15 millions sur un défenseur d’expérience ne serait pas une mauvaise idée pour tenter de rivaliser avec le PSG et faire un bon parcours en Ligue des champions. Tout comme trouver un joueur capable d’animer le jeu offensif, une charge pour l’instant toujours trop lourde pour Moutinho.

L’avis de Bruno Satin: «La stratégie, je ne la connais pas. Est-ce qu’il y a une d’ailleurs ou est-ce juste au bon vouloir de l’actionnaire (l’homme d’affaires russe Dmitri Rybolovlev)? A mon avis, ils pensaient être armés et attendaient juste le retour en forme de Falcao. Mais ils s’aperçoivent que ce n’est peut-être pas suffisant après ces débuts hésitants. Ils vont bouger, mais pas forcément en défense. Il faut se méfier des premières impressions.»

Notre pronostic: Lui-même ne sait pas pourquoi, mais Florentino Perez fait une nouvelle folie et fait venir Falcao à Madrid pour 70 millions d’euros, le 28 août. Tout le monde se dit alors que Rybolovlev va enfin lâcher les chevaux en cette fin de mercato. Que nenni, il faut bien payer le divorce d’avec Madame, qui a récupéré 3,2 milliards d’euros, dans l’histoire. Le président russe se contente des prêts des placardisés madrilènes Arbeloa et Illarramendi, généreusement inclus par le Real dans la transaction du Colombien. Leonardo Jardim, qui a osé dire que ça ne correspondait pas du tout à ses besoins, est viré. Ranieri, licencié en juin, revient aux commandes. Un épisode qui aura coûté 15 millions à l’homme d’affaires russe…

Lyon va-t-il acheter un attaquant?

S’il y a bien un joueur pour lequel les dirigeants lyonnais prient tous les soirs pour qu’il ne se blesse pas, c’est bien Alexandre Lacazette. Il est le seul attaquant avec un minimum d’expérience de tout l’effectif rhodanien, qui n’en compte que deux autres: Yassine Benzia et Mohamed Yattara. Un peu court pour aborder cette saison avec sérénité. Entre un calendrier qui s’annonce démentiel en cas de participation à la Ligue Europa et une Coupe d’Afrique qui pourrait occuper Benzia et Yattara tout le mois de janvier, le front de l’attaque lyonnaise aurait grand besoin d’être renforcé. Sauf que Jean-Michel Aulas l’a répété: Lyon n’en a pas les moyens.

L’avis de Bruno Satin: «Ça me paraît compliqué. La situation financière du club est très très serrée. A moins d’une vente de Grenier, je dirais que ça ne se fera pas. En plus, dans leur logique, ils rechercheraient un attaquant expérimenté. Et ça, ça a un coût.»

Notre pronostic: Sur le coup jusqu’au dernier moment pour se faire prêter le Monégasque Anthony Martial, l’OL se fait devancer par le Bordeaux de Willy Sagnol. Alors que Guingamp refuse de lui vendre Yatabaré pour une histoire de bonus trop élevés, JMA envoie le 31 au soir Clément Grenier vers Newcastle… en échange d’Hatem Ben Arfa. Lyon n’a toujours pas d’attaquant mais il a gagné un animateur de vestiaire.

Un grand joueur va-t-il quitter la Ligue 1?

Entre Falcao que l’on ne sent pas vraiment heureux sur le Rocher, Salomon Kalou qui rêve de retourner en Angleterre -ce qui ne serait pas pour déplaire à Lille, désireux de se séparer d’un gros salaire, Clément Grenier qui constitue l’une des très rares valeurs marchandes de l’OL et Dimitri Payet qui passe de plus en plus de temps sur le banc de l’OM, de (très) bons joueurs de Ligue 1 pourrait aller voir ailleurs avant le 31 août. Quitte à être vendus en dessous de leur valeur pour certains, par exemple par Marseille et Lyon, qui cherchent désespérement des liquidités.

L’avis de Bruno Satin: «C’est très probable. Un ou plusieurs, dans ceux que vous avez cités. Pour aller au bout de son idée, le PSG doit sacrifier quelqu’un d’important. S’il veut étoffer son effectif, Lyon doit vendre et il n’y a pas beaucoup de joueurs qui peuvent rapporter gros. Il n’y a que Lacazette et Grenier. Kalou, c’est possible, mais il n’y a pas les offres en face.»

Notre pronostic: Comme tout joueur moyen-bon-on sait pas trop-ça dépend de Ligue 1, Dimitri Payet part à Newcastle. Pour fêter ça, Marseille arrache Marko Basa à Lille et trouve enfin le défenseur qui lui manquait. Grosse surprise le 31 août à Lyon, où Aulas, après avoir cédé Clément Grenier, se sépare également de Gourcuff. L’ancien Bordelais s’envole pour Munich, mais pas pour rejoindre le Bayern. Non, il devient le premier joueur de foot racheté par une clinique, en l’occurence celle du célèbre Docteur Müller-Wohlfahrt, prête à prendre en charge les 7 millions bruts annuels de salaire du joueur pour examiner sous toutes les coutures ce mystère de la médecine moderne.