Mondial 2014: L'Equateur demande une enquête sur le coup de coude de Sakho

FOOTBALL Un geste qui pourrait éventuellement coûter une suspension au défenseur français…

Bertrand Volpilhac

— 

Le défenseur de l'équipe de France Mamadouu Sakho, le 25 juin 2014 contre l'Equateur, à Rio.
Le défenseur de l'équipe de France Mamadouu Sakho, le 25 juin 2014 contre l'Equateur, à Rio. — F.FIFE/AFP

De notre envoyé spécial à Rio,

Les images ne parlent pas vraiment pour lui. Sur un duel aérien avec l’Equatorien Minda, le défenseur français Mamadou Sakho semble adresser un coup de coude à son adversaire. Un geste que l’arbitre n’a pas vu, mais qui pourrait éventuellement coûter une suspension à «Mamad». En conférence de presse d’après-match, le sélectionneur équatorien a d’ailleurs demandé que ce cas soit «étudié par la commission des arbitres».

Revivez France-Equateur en live comme-à-la-maison

Le défenseur, lui, se défend, expliquant que le geste de venait de Minda. «En sautant, il me met un coup de coup, ça peut être dangereux, il aurait pu m’ouvrir l’arcade, raconte-t-il avec d’être coupé par un journaliste lui évoquant son propre geste. Moi? (Etonné) C’est pour me protéger alors, je ne le suis pas là pour faire mal à l’adversaire. C’est vrai que j’ai un jeu dur, mais pas méchant. Je ne suis pas pour blesser les gens. Je joue toujours pour respecter l’adversaire, et j’aimerai que l’adversaire me respecte.»

Sorti avant la fin du match, Mamadou Sakho a par ailleurs précisé qu’il avait «pris un gros coup» sur la cuisse gauche. «On voit la chair et j'ai du mal à plier la jambe, je ne voulais pas prendre de risque», a-t-il conclut.