Coupe du monde 2014: La Belgique est-elle vraiment si forte que ça?

FOOTBALL Absent d’un Mondial depuis 12 ans, la Belgique de Marc Wilmots fait partie des gros outsiders…

Antoine Maes

— 

L'attaquant belge Eden Hazard, le 13 juin 2014, à Mogi Das C.ruzes
L'attaquant belge Eden Hazard, le 13 juin 2014, à Mogi Das C.ruzes — MARTIN BUREAU / AFP

De notre envoyé spécial à Sao Paulo

Ils sont beaux, ils sont jeunes, et ils ont du talent. Tellement de talent que certains prédisent à la Belgique une place en demi-finale de la Coupe du monde. Mais les coéquipiers d’Eden Hazard, qui débutent le Mondial mardi contre l’Algérie à Belo Horizonte, ont aussi quelques faiblesses.

Ils n’ont pas l’expérience des grandes compétitions

Certes, «aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années». Cela dit, le manque d’expérience du groupe de Marc Wilmots est frappant. La Belgique a la 3e moyenne d’âge la plus basse de la compétition (25 ans et 8 mois), derrière le Ghana est le Nigeria. Et Daniel Van Buyten est le seul joueur de l’effectif à avoir déjà disputé un grand tournoi (en 2002). A 36 ans, l’ancien défenseur de l’OM sait que son coach compte dessus, puisqu’il devrait le titulariser aux dépens de Vermaelen. «Il connaît la pression des grands tournois. Il a gagné beaucoup de trophées, il est détendu», assure le coach en réponse à des journalistes algériens qui se réjouissaient de voir «le vieux» débuter contre les Fennecs.

Leur groupe n’est pas si facile que ça

Ce n’est pas le groupe le plus difficile, mais la Russie et la Corée du Sud sont des équipes solides. Elles pourraient ennuyer les Belges s’ils se laissent bercer par la petite musique qui les voit très beau, sans avoir joué. Pour le moment, ce n’est pas le cas: «Il n’y a plus de petites équipes. Elles sont toutes "chargées" et ne pensent qu’à ça», a déjà prévenu Marc Wilmots. Pourtant, en décembre, au moment du tirage au sort, les Belges ne s’étaient pas montrés très prudents: «On aurait pu tomber plus mal» pour Wilmots, «tirage favorable» pour Dries Mertens, «Bon tirage» pour Steven Defour.

Ils ont quand même la pression

Oui, les Diables Rouges sont peut-être les plus cool de la compétition. Malgré tout, l’attente est énorme autour des coéquipiers d’Eden Hazard. La sélection belge n’a plus disputé de Mondial depuis 2002. Et les comparaisons vont déjà bon train avec les demi-finalistes de l’édition… 1986. Au pays, on a ouvert le stade du Roi-Baudouin pour diffuser gratuitement tous les matchs sur grand écran! «La pression? Mais je joue à Manchester devant des dizaines de milliers de spectateurs, sans peur. Pourquoi en irait-il autrement avec l’équipe nationale?», a expliqué Adnan Januzaj il y a quelques jours. Lors du dernier entraînement intensif, vendredi, deux joueurs sont tout de même sortis sur blessure après des contacts plutôt virulents.