Ligue 1: Pour Laurent Blanc, le PSG «a fait preuve de fébrilité» à Ajaccio

FOOTBALL Les Parisiens se sont tout de même imposés 1-2...

Avec AFP

— 

Laurent Blanc, l'entraîneur du PSG, le 8 janvier 2014, à Brest.
Laurent Blanc, l'entraîneur du PSG, le 8 janvier 2014, à Brest. — FRED TANNEAU / AFP

Laurent Blanc estime que ses joueurs du PSG ont livré samedi un «match laborieux» à Ajaccio (victoire 2-1) car «dans les têtes, il fallait faire cet effort» de reprendre la compétition.

A quoi attribuez-vous ce match laborieux?

A un très mauvais départ. On était conscient que c'était un match difficile, il fallait essayer de se le rendre facile comme on l'a fait en Coupe de France (à Brest, 5-2). Il fallait être très performant durant les vingt premières minutes, ce qu'on n'a pas fait, et en plus on a encaissé un but, où on a fait preuve de passivité. Ca les a galvanisés. On a quand même eu la bonne idée d'égaliser, ce qui nous a permis de revenir au score et dans le match. En deuxième mi-temps, sur quelques actions, on aurait pu se mettre à l'abri, mais Ajaccio a chèrement vendu sa peau. Mais on doit mettre le troisième but! Dans certaines situations, on n'a pas fait le bon geste au bon moment. Même si c'était un match laborieux, on a eu 71% de possession de balle. Ce qui m'a dérangé, c'est qu'à chaque action d'Ajaccio, on a fait preuve de fébrilité. C'est la reprise: on avait à coeur de gagner ce match, mais il fallait s'y remettre, c'est ça qui était difficile. Les matches sont difficiles pour tout le monde, il y a eu une petite coupure, les corps et les têtes doivent se remettre dans la compétition. Dans les têtes, il fallait faire cet effort.

Paris a encaissé trois buts face à un club de L2 (Brest) et le dernier de L1 (Ajaccio)...

On ne fait pas le geste défensif qu'on doit faire, et on est souvent puni, et ça vaut pour tout le monde. Le but de ce soir, sur un dégagement on n'est pas au duel. Actuellement on pense peut-être trop à faire ce qu'on doit faire quand on a le ballon, et on oublie ce qu'on doit faire sans ballon. Ca va se régler, les matches vont s'enchaîner, l'Europe va venir. On a un peu la fatigue de mercredi, ce qui fait qu'on est peut-être un peu en retard à l'allumage.

Retard à l'allumage pour Cavani aussi...

Oui. Il se procure peut-être un peu moins d'occasions mais il s'en procure. Sincèrement, je ne suis pas très inquiet pour +Edi+. La bonne idée, c'est que +Pocho+ (Lavezzi) a marqué, c'est une bonne chose. Le problème, c'est qu'il joue comme il sait jouer... Ce qui gratifie sa production, c'est quoi? un but. Il manquait quelque chose, quand on joue attaquant, ou on donne des passes décisives, ou on marque des buts. Mais la saison n'est pas terminée.