Ligue des champions: L’OM se rapproche du zéro pointé après sa défaite contre Arsenal

Romain Baheux, à Londres

— 

Olivier Giroud au duel avec Lucas Mendes, le 26 novembre 2013
Olivier Giroud au duel avec Lucas Mendes, le 26 novembre 2013 — Ben Queenborough/BPI/RE/REX/SIPA

Même le suspense, l’OM n’est plus capable de l’assurer dans cette Ligue des champions. Battu par Arsenal (2-0), Marseille n’a entrevu la possibilité d’obtenir un premier point européen cette saison que 33 secondes, le temps pour Jack Wilshere, auteur d’un doublé mardi, de marquer le plus but le plus rapide de cette Ligue des champions. On pensait alors les Marseillais partis pour une sévère correction mais un excellent Steve Mandanda, qui a repoussé un penalty de Mesut Özil, et une incroyable maladresse des Gunners ont permis de limiter les dégâts. A l’arrivée, cela rapproche quand même encore un peu plus l’OM d’un zéro pointé continental.

L’OM a fait tourner

Le scénario était prévisible. Pour Marseille, déjà éliminé avant la rencontre, la Ligue des champions la plus importante pour l’avenir du club est désormais la prochaine. Elie Baup a donc fait tourner son effectif, engagé dans une opération de remontée vers le podium de la Ligue 1. Au coup d’envoi, le technicien marseillais avait laissé sur le banc des éléments comme Mathieu Valbuena ou Florian Thauvin pour offrir une première titularisation à Mario Lemina et relancer Lucas Mendes ou Saber Khalifa. Avec ses meilleurs joueurs, l’OM ne tenait déjà pas la comparaison. Avec une équipe bis, il a dû attendre l’entrée de Thauvin en deuxième période pour s’offrir ses deux seules occasions de la rencontre.

Le supplice européen n’est pas encore fini. Marseille doit accueillir le Borussia Dortmund, toujours en lice pour une place en huitièmes de finale, dans deux semaines avec le seul challenge d’éviter un bide historique en Ligue des champions. Un record reste un record mais l’OM se passerait bien de celui-là.