Equipe de France: En Biélorussie, Hugo Lloris n'était «pas à 100%, mais en état de jouer»

B.V.
— 
Le gardien de Tottenham Hugo Lloris lors du match amical contre Monaco le 3 août 2013.
Le gardien de Tottenham Hugo Lloris lors du match amical contre Monaco le 3 août 2013. — PDN/VILLARD/SIPA

Deux grosses bourdes, et le lendemain, une excuse: face à la Biélorussie, le gardien et capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris était malade. Aurait-il dû jouer? «J’avais effectivement des maux de ventre, répond-il à la veille d’affronter l’Australie. J’ai eu des soucis, ça fait partie de la vie d’un sportif, il arrive de ne pas être à 100%. Mais j’étais en état de jouer. Le coach et le docteur étaient au courant.»

«J'ai lu des propos déplacés»

Critiqué pour ne pas avoir laissé sa place, le gardien de Tottenham enchaîne: «J’ai pu entendre et lire à droite à gauche des propos déplacés, sortis du contexte… On va dire que ça ne m’étonne pas, je sais dans quel milieu on évolue. Mais ça appartient au passé, maintenant on est tourné vers autre chose…»