Ligue 1: Frédéric de Saint-Sernin répond à Romain Alessandrini

R. B.
— 
Le président rennais Frédéric de Saint-Sernin.
Le président rennais Frédéric de Saint-Sernin. — DAMIEN MEYER / AFP

Frédéric de Saint-Sernin n’a pas vraiment apprécié la sortie de Romain Alessandrini. Interrogé par ouestfrance.fr, le président du Stade Rennais a réagi aux propos du joueur dans L’Equipe le matin. Blessé depuis le mois de février, le milieu offensif prétendait avoir obtenu la promesse d’une augmentation après son transfert avorté à l’OM cette saison. Une promesse non tenue selon lui.

«Nous lui avons proposé une augmentation»

«Nous lui avons proposé une augmentation immédiate de son salaire de 50 %, puis de 70 % après quatre matchs en tant que titulaire et enfin de 100 % quand il aurait retrouvé le niveau qui était le sien avant sa blessure, explique Frédéric de Saint-Sernin. + 70 %, il aurait fait partie des cinq-six meilleurs salaires et à 100 %, il aurait été le plus gros salaire du club, à égalité avec un autre joueur.» Une version sensiblement différente de celle de Romain Alessandrini.