Ligue 1: Romain Alessandrini estime que les dirigeants rennais lui «ont menti»

R. B.

— 

Le Rennais Romain Alessandrini lors d'un match contre Nancy le 9 novembre 2012.
Le Rennais Romain Alessandrini lors d'un match contre Nancy le 9 novembre 2012. — POL EMILE/SIPA

Convoité par l’OM cet été, Romain Alessandrini est finalement resté à Rennes. A en croire le milieu offensif, qui raconte ce dimanche son histoire dans L’Equipe, les dirigeants rennais lui auraient promis une revalorisation salariale pour faire passer la pilule. Mercredi, le joueur s’est pourtant vu adresser une fin de non-recevoir au moment d’évoquer son augmentation. «Je suis juste écoeuré. J’ai été respectueux, je n’ai jamais dérapé et au final, il n’y a aucune reconnaissance. En fait, ils m’ont baladé pendant trois mois.»

«Je n’ai plus envie de me battre pour eux»

Blessé depuis le mois de février, le joueur, convoqué chez les Bleus cet hiver, devrait revenir sur les pelouses de Ligue d’ici la fin du mois. S’il dit en faire «une question de principe», Alessandrini annonce qu’il ne compte pas particulièrement se dépouiller pour le club breton cette saison. «Je viens d’arriver dans ce monde-là et je suis certainement trop gentil. Maintenant, je n’ai plus envie de me battre pour eux. […] Je lui (son entraîneur Philippe Montanier) ai dit de ne pas s’étonner s’il me voyait un peu moins joyeux dans les prochains jours.»