Ligue 1: Les trois questions de la 38e journée

FOOTBALL Il reste encore des enjeux en haut comme en bas...

B.V.

— 

Zlatan Ibrahimovic, le 12 mai 2012 à Gerland.
Zlatan Ibrahimovic, le 12 mai 2012 à Gerland. — L.Cipriani/SIPA

Dimanche soir, vers 23h, le PSG sera champion de France, l’OM son dauphin, Nancy et Brest relégués. Ca, on le sait déjà. Mais cette dernière journée de Ligue 1 ne manque pour autant pas d’enjeux. Pour l’Europe, pour le maintien, et pour les statistiques.

Qui pour l’Europe?
Sont concernés: Lyon (3e, 64 points), Saint-Etienne (4e, 62), Lille (5e, 61) Nice (6e, 61)

Dans ces quatre clubs, un seul ne connaîtra pas l’Europe la saison prochaine. Avec la victoire de Saint-Etienne en Coupe de la Ligue, les Verts sont assurés de participer au moins à la Ligue Europa. Ils peuvent même rêver de Ligue des champions, en cas de victoire à Lille et de faux-pas de Lyon face à Rennes. Les hommes de Rémi Garde ont besoin d’une victoire pour s’assurer de la 3e place qualificative pour le tour préliminaire de la grande Coupe d’Europe, mais leur place en Ligue Europa est déjà validée grâce à leur différence de but très positive. Nice, en déplacement à Ajaccio, a besoin d’une victoire et d’un faux-pas de Lille pour rêver d’Europe.

Le prono de 20 Minutes: Lyon en Ligue des champions, Nice à la maison.

Troyes peut-il rêver du maintien?
Sont concernés: Ajaccio (16e, 40 points), Sochaux (17e, 40), Troyes (18e, 37)

Sauf catastrophe, Ajaccio est maintenu. Le duel pour la 17e et dernière «bonne» place va se jouer entre Sochaux et Troyes. Avantage aux Doubistes, qui n’ont besoin que d’un nul à Bastia pour rester en Ligue 1. En cas de défaite, ils pourraient voir les Troyens –quatre victoires sur les cinq derniers matchs-, en déplacement à Valenciennes, les doubler sur le fil. Pour une équipe qui était bonne dernière à peu près toute la saison, ce serait un sacré miracle.

Le prono de 20 Minutes: Troyes réalise le come-back du siècle.

Zlatan va-t-il battre Papin?

«C’est quand même un type qui m’impressionne. Je crois qu’il dépassera mes 30 buts.» On y est pas encore, mais ça n’est pas impossible non plus. Buteur à 30 reprises en 1990, Jean-Pierre Papin estimait déjà en septembre dernier que ce record pourrait être battu par l’attaquant du PSG, Zlatan Ibrahimovic. Pour cela, il faudrait que le Suédois, buteur 29 fois cette saison, marque deux fois à Lorient samedi. Sachant qu’il a déjà réalisé huit doublés cette saison. En revanche, pour venir titiller les 44 buts inscrits par Skoblar avec l’OM en 1971, il va falloir se lever de bonne heure…

Le prono de 20 Minutes: Zlatan revient à égalité avec JPP mais manque le penalty pour le dépasser.