Saint-Etienne met la pression sur Lyon avant le derby

FOOTBALL Les Verts ont battu Ajaccio (4-2)...

A Saint-Etienne, Stéphane Marteau

— 

Saint-Etienne a disposé d'Ajaccio (4-2) le mercredi 24 avril 2013.
Saint-Etienne a disposé d'Ajaccio (4-2) le mercredi 24 avril 2013. — PHILIPPE MERLE / AFP

Le public de Geoffroy-Guichard n’en finit plus de célébrer la victoire des Verts en finale de la Coupe de la Ligue. Mais il a dû attendre que ses protégés s’imposent devant l’AC Ajaccio (4-2), mercredi, lors de leur match en retard de la 33e journée de L1, pour avoir le droit à une nouvelle présentation du trophée. C’était le deal passé entre le staff et la direction du club. «Car au départ, il était prévu de ne rien faire parce que je ne souhaitais pas que les gens viennent ici pour fêter les joueurs, mais pour les encourager», indique Christophe Galtier.

 
>> Revivez le match en live comme-à-la-maison par ici
 
Rien n’a été simple pour sa formation qui a dû piocher dans ses réserves physiques et mentales pour conserver son invincibilité en championnat en 2013. «Nous étions un peu mous au début», reconnaît le capitaine Loïc Perrin. Cela a duré le temps du premier quart d’heure, lequel s’est achevé par l’ouverture du score des Corses. «Mais nous avons bien réagi», souligne Yohan Mollo qui a offert un caviar à Aubameyang, auteur de l’égalisation. «Après la pause, nous sommes revenus avec la volonté de faire la différence, poursuit l’attaquant stéphanois. Il fallait pour cela mettre du rythme et de la vitesse.» Ajaccio a alors vu déferler une marée verte qui l’a submergé en l’espace de cinq minutes.
 
En dépit d’une fin de match difficile, les Verts ont préservé l’essentiel grâce une nouvelle réalisation d’Aubameyang qui a répondu à un penalty de Mutu. Et voilà les Stéphanois revenus au pied du podium, à deux points de l’OL, quatre jours avant un derby qui s’annonce explosif. Les Green Angels ont déjà pris rendez-vous. «Le match le plus important, c’est dimanche» ont-ils inscrit sur une banderole. «Ne vous arrêtez pas là, on veut le podium», pouvait-on lire sur une autre. «On va jouer la fin de saison à fond», promet Renaud Cohade.