Montpellier, Maradona, son agent mystère et les fax qui n’arrivent pas

Antoine Maes

— 

L'Argentin Diego Maradona, le 26 février 2013, à Naples.
L'Argentin Diego Maradona, le 26 février 2013, à Naples. — CARLO HERMANN CARLO HERMANN / AFP

Est-ce le coup de l’année ou la plus grosse blague de la saison? Depuis lundi, la Ligue1 a la fièvre: Diego Maradona pourrait entraîner Montpellier, dont le banc sera deserté dans quelques semaines par René Girard. Au départ, une petite réflexion, comme les aime Louis Nicollin sur RMC, qui pense au Pibe de Oro «pour emmerder le PSG».

Dans la foulée un certain Youssef Haijoub, qui se présente comme l’agent de l’Argentin pour la France assure qu’il y a «75% de chance que ça aboutisse». Un anonyme pour le grand public, et même pour les accros aux transferts habitués à connaître le nom des quelques agents influents en France. Mais la société qui l’emploie, SGM, n’est pas totalement inconnue du monde de football. Elle a commercialisé les panneaux publicitaires du tournoi de Toulon. Organisera le match féminin entre la France et le Canada à Nice en avril. Et a même fait venir le Barça au Maroc l’été passé, comme un club de Ligue1 cet hiver: Montpellier

SGM a également des bureaux «au Maroc, à Dubaï, à Nairobi, à Sarajevo, et en Chine», soutient Youssef Haijoub, joint par 20 Minutes, qui assure que Maradona «(le) connait personnellement». Il était même selon lui derrière sa signature à Dubaï, au club d’Al-Wasl, et a aussi tenter d’en faire le sélectionneur de l’Irak. Le problème avec l’ancienne star de Naples, c’est que les gens se revendiquant comme ses agents sont nombreux. Rue89 en a compté quatre, de l’à-peine sérieux au totalement farfelu. Sans nier les contacts, Louis Nicollin a lui-m:ême du mal à y croire, dans une interview à MLactu


Louis Nicollin en contact avec Maradona depuis... par Mlactu

 

Youssef Haijoub  profite-t-il du buzz Maradona pour se faire de la pub? «C’est nous qui avons les droits à l’image de Maradona» assure-t-il. Contrat qu’on a évidemment demandé à voir. Impossible: «Parce que c’est un contrat confidentiel et qu’on ne pourra montrer que si quelqu’un dit qu’il représente Maradona en France. Et là, on ira au tribunal pour l’attaquer, direct.»    

Pour lui, le dossier est «bien mis en place, costaud». Mais au MHSC, on n’a toujours pas reçut le fax de la candidature de Maradona pour le banc héraultais. «On a envoyé un fax hier mais apparemment ils ne l’ont pas reçu. J’ai recommencé aujourd’hui, par fax et par email, au président, à tout le monde. Le dossier va s’enclencher à partir de demain», promet Youssef Haijoub. La suite. «Diego, on va le déplacer jusqu’à Montpellier, il va rencontrer le président, visiter le club et on verra bien. On a d’autres propositions, que je ne peux pas toutes citer. Mais là, le FC Sion est aussi entré dans la course».