Joey Barton: «Au PSG, les supporters partent dix minutes avant la fin»

FOOTBALL Le milieu de l'OM a fait le spectacle en conférence de presse...

Propos recueillis par Thibaut Vielle, à Marseille

— 

Joey Barton avec l'OM le 6 janvier 2013
Joey Barton avec l'OM le 6 janvier 2013 — VILLALONGA KARINE/SIPA

Contre toute attente, le milieu anglais Joey Barton, à la sulfureuse réputation outre-manche, est en train de devenir le chouchou des journalistes à Marseille. Agréable, poli, et ne reculant devant aucune question, «Jo» comme il se fait appeler à l'OM, a encore livré une conférence de presse d'anthologie ce jeudi. Dans le désordre: «Cheyrou est le nouveau Pirlo», «Gignac est fou parce qu'il écoute Katy Perry»... En tous cas, son opération de séduction semble bien fonctionner puisqu’il a été élu meilleur olympien du mois de décembre.

Souhaitez-vous-vous rester à l'OM?
Techniquement, j'appartiens toujours à mon club de Queens Park Rangers, mais dans mon cœur ce n'est plus le cas. Je suis 100% avec l'OM, ils sont venus me chercher, c'est très important pour moi. J'ai une dette envers l'OM. Je ne sais pas encore où je serai la saison prochaine mais j'aimerais rester ici. Ce n'est pas une question d'argent, je peux faire beaucoup d'efforts. De l'argent, j'en ai déjà gagné beaucoup en Angleterre, j'en ai assez pour le reste de ma vie.

La descente de policiers au Centre Robert-Louis Dreyfus ne vous a pas perturbé mercredi matin?
Des Policiers? (faussement étonné) Bah ce n'était pas pour moi, alors... (rires)

Quel est votre sentiment sur le PSG?
On ne peut pas comparer Marseille au PSG, quand on perdait 3-1 à Sochaux, aucun supporter n'a quitté le stade et c'est ça la différence. A Paris, les fans partent à dix minutes de la fin...

Que pensez-vous de votre coéquipier André-Pierre Gignac? On vous prête une certaine complicité tous les deux?
Oh, vous savez Gignac, c'est Gignac, il est unique... Un peu fou. Ses goûts musicaux sont vraiment à chier... Il m'a fait écouter de la musique corse (I Muvrini) en disant que c'était très bien mais en tant qu'anglais, je suis obligé d'être en désaccord. Ce genre de musique ne peut être appréciée qu'en Corse ou alors dans la caravane de Gignac... (rires). L'autre jour, je l'ai même surpris en train d’écouter Katy Perry, vous imaginez un grand gaillard comme lui écouter du Katy Perry... Je n'ai plus rien à ajouter je pense...

Pensez-vous que la paire de milieu Barton-Cheyrou est complémentaire?
Benoît Cheyrou est un joueur fantastique, je le connaissais déjà avant de venir à l'OM, c'est une des rares fois où je suis associé à un gaucher, alors j'ai dû m'adapter. Cheyrou c'est un peu le Andrea Pirlo français, il a énormément de technique et d'influence sur le jeu. Il paraît très sérieux sur le terrain mais dans les vestiaires, il est très drôle et j'aime beaucoup son humour un peu noir. J’apprends énormément à ses côtés, il me conseille beaucoup...