Mouhamadou-Naby Sarr, le dernier bleu de l'OL

— 

L'OL continue de fournir abondamment les sélections nationales. Le club lyonnais aura ainsi quatre représentants au sein de l'équipe de France des moins de 20 ans qui affronte l'Ukraine, ce mardi, en amical : Samuel Umtiti, Alassane Pléa, William Le Pogam et Mouhamadou-Naby Sarr.

Un physique dont il doit jouer
Il s'agira d'une première pour ce dernier qui n'a jamais évolué sous le maillot tricolore. Fils de Boubacar Sarr, l'ancien attaquant international sénégalais de l'OM et du PSG, Mouhamadou-Naby a été formé au sein du club parisien. Il a rejoint l'OL en 2008 et évolue cette année avec l'équipe réserve. « C'est un joueur toujours à l'écoute, qui a effectué un très bon stage de reprise et qui est une des bonnes satisfactions du début de saison sur le plan défensif », souligne son entraîneur, Stéphane Roche. Doté d'un physique impressionnant (1,96 m, 94 kg), le défenseur lyonnais ne l'impose pas suffisamment au goût du directeur du centre de formation de l'OL. « Il sait utiliser son côté athlétique sur les coups de pied arrêtés en phase offensive, mais il doit être capable de l'imposer dans les duels défensifs. Jusqu'à présent, il joue davantage dans l'anticipation. » Mohamadou-Naby Sarr est donc tout sauf un bourrin. « Avec lui, on peut déployer du jeu, car il a un bon pied gauche de relance, ajoute Stéphane Roche. Il fait bien les choses, mais doit les faire plus vite. Et il faut aussi qu'il progresse dans le jeu sous pression. »S.M.

Corentin Tolisso avec les U19

A l'instar de Mohamadou-Naby Sarr, Corentin Tolisso s'apprête à honorer sa première convocation en équipe de France. Ce petit milieu de terrain (1,65 m) a été appelé par le sélectionneur des moins de 19 ans pour disputer un match amical en Allemagne, ce mercredi. Il sera accompagné par l'attaquant de l'OL, Yassine Benzia, qui est de son côté un habitué des sélections.