Vendée Globe: Guillemot abandonne... De Pavant plus très loin de son record...

R.S.

— 

Le skippeur Marc Guillemot, le 10 novembre 2012 lors du Vendée Globe.
Le skippeur Marc Guillemot, le 10 novembre 2012 lors du Vendée Globe. — Chesnot/Sipa
16h01: Kito de Pavant n'est plus très loin de son record
Actuellement 12e sur Groupe-Bel, Kito de Pavant est passé à la vacation radio dimanche après-midi. Le skipper héraultais a d'abord raconté ses premières heures en mer, assez agitées. "Sur la première nuit, il y avait tellement de choses à faire que je n'ai pas eu le temps de dormir", raconte de Pavant. Il y a quatre ans, il avait abandonné après deux jours et demi. "Encore quelques heures et je bats mon record de durée dans le Vendée Globe", se marre de Pavant.

13h35: Allez, un petit point sur la folle remontée de Team20minutes sur Virtual Regatta. Nous sommes 3488es maintenant et on distingue au loin le groupe de tête. Après le Golfe de Gascogne, on sera inarrêtables.
13h00: Des nouvelles de Jean-Pierre Dick sinon. Apparemment, il a pris un mauvais chemin et se trouve sur la Côte d'Azur.
12h00: «Repartir sur le Vendée Globe en 2016? je ne suis pas dans ce débat là. C'est la faute à pas de chance» regrette Marc Guillemot lors d'une conférrence de presse, après son abandon dans la nuit. Tous ces efforts mis en oeuvre pour faire moins d'un jour de navigation, y'a de quoi se tailler les veines avec une amarre quand même.
10h05: Le leader vous parle. Petit message vidéo de François Gabart. Il a la patate le petit jeune. Faudrait pas qu'il se grille trop vite.
François Gabart à bord de MACIF par VendeeGlobeTV
9h50: Sinon, des nouvelles du bateau 20minutes sur Virtual Regatta. Après une nuit très difficile et un virement de bord raté du mousaillon Volpilhac, nous sommes 3702e. Pas dégueu mais décevant puisqu'on était dans le top1000 après le départ. La remontée sera lente, mais on sera là.
9h40: Sinon, pour ceux qui ont loupé la journée d'hier, petiet cession de rattrapage avec cette vidéo postée sur le site du Vendée. Gardez un sac vomitoire à portée de main, hein.
9h35: "Il y a eu un bruit assez violent. Quelque chose a tapé sur la quille", indique Marc Guillemot. Foutue baleine, oui.
9h30: Sinon, l'ami Bertrand De Broc, qui a avait heurté un zodiac avant le départ est bien reparti des Sables d'Olonnes cette nuit. Evidemment, les autres ne l'ont pas attendu. Il a rebouché le petit trou de sa coque pendant la nuit.
9h15: Il reste donc 19 bâteaux en course. Voici le classement ce matin:
Dix-neuf monocoques restent en course. 
Classement du Vendée Globe à 4h00 GMT: 
1. François Gabart (FRA/Macif) à 23.835,2 milles de l'arrivée 
2. Vincent Riou (FRA/PRB) à 5,2 milles du premier 
3. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire) à 8,1 
4. Bernard Stamm (SUI/Cheminées Poujoulat) à 15,6 
5. Jean Le Cam (FRA/Synerciel) à 16,7 
6. Jean-Pierre Dick (FRA/Virbac-Paprec 3) à 16,9 
7. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 17,4 
8. Jérémie Beyou (FRA/Maître CoQ) à 20,1 
9. Arnaud Boissières (FRA/Akena Vérandas) à 23,6 
10. Mike Golding (GBR/Gamesa) à 24

9h05: Marc Guillemot abandonne. Moins d'une journée de course et déjà de la casse dans la flotte. Le skippeur de Safran Marc Guillemot, l'un des favoris de cette course a abandonné, ayant cassé sa quille sous la ligne de flottaison lors d'un choc samedi. Guillemot était revenu dimanche à 03h00 du matin aux Sables-d'Olonne, quelques heures «après avoir entendu deux grands bruits» alors qu'il se trouvait à 60 milles (environ 100 km) des côtes vendéennes.
9h00: Bonjour à tous, prenez un petit Mercalm et on est parti pour une journée de course à suivre en live comme-dans-la-houle.