INTERSPORT

L’éco-mobilité, et si vous vous y mettiez !

SE DEPLACER Nouvelle tendance, les moyens de transport doux sont en forte progression en France

Arnaud Marchal - 20 Minutes Production
— 
Une trottinette électrique ou un vélo à assistance électrique permet de se déplacer rapidement et sans fatigue
Une trottinette électrique ou un vélo à assistance électrique permet de se déplacer rapidement et sans fatigue — GettyImage

Depuis quelques mois, l’engouement pour l’éco-mobilité s’intensifie. Entre des politiques en faveur de ces nouveaux moyens de déplacement et l’évolution technique, l’offre est de plus en plus séduisante. Alors pourquoi pas vous ?

La France à l’heure de la mobilité verte

Depuis plusieurs mois, le gouvernement favorise les moyens de transport plus respectueux de l’environnement. En parallèle des aides pour faciliter l’achat d’un véhicule moins polluant, les agglomérations développent de nombreux aménagements tels que de nouvelles pistes cyclables ou de parkings à vélos.

Les entreprises sont également incitées à soutenir cette transition auprès de leurs employés. Depuis 2018, le gouvernement impose aux entreprises de plus de 100 salariés de mettre en place un plan de déplacement, le DPE. Il a pour objectif d’inciter les employés à réduire leur utilisation de la voiture particulière au profit d’autres solutions de déplacement, plus vertueuses.

Pourquoi adopter les nouveaux moyens de transport au quotidien

En France, 60% des déplacements domicile-travail de moins de 5 kilomètres se font en voiture (source : INSEE). Pourtant aller chercher son journal ou le pain à la boulangerie ne nécessite pas toujours d’utiliser sa voiture. Une trottinette électrique ou un vélo à assistance électrique permet de se déplacer rapidement et sans fatigue.

Leur usage est également possible pour se rendre sur son lieu de travail. C’est économique, car cela ne nécessite pas de payer le carburant au prix fort ou une place de parking. De plus, c’est l’occasion de faire un peu d’exercice au quotidien.

Les nouveaux moyens de transport : de plus en plus d’adeptes

Entre un confort en nette progression et l’accent mis sur la sécurité, les mentalités évoluent. Chez INTERSPORT, premier assembleur de cycles en France, il est possible d’acheter un vélo à assistance électrique de la marque Nakamura dédié à un usage citadin ou mixte. De la forme des cadres à l’autonomie de la batterie, il devient simple de se déplacer rapidement et ne nécessite que peu d’efforts.

Pour certains, comme William interrogé à la sortie d’un magasin de bricolage dans la Loire, le vélo électrique a remplacé une voiture au foyer : « J’avais une vieille voiture en fin de vie qui ne faisait que de petits parcours pour aller à l’école du village, faire les courses et aller au travail au village voisin. Le vélo à assistance électrique s’est imposé de lui-même. Je fais beaucoup de sport et j’aime la nature. L’achat de ce vélo électrique était plus économique que l’achat d’une voiture d’occasion. Je charge la batterie à la maison et je n’ai quasiment aucun frais d’entretien. Je parcours près de 100 kilomètres par semaine pour un prix dérisoire ! ».

Même discours pour Yohan, banquier dans une agence implantée dans le centre de Marseille tout en habitant à la campagne : « Avant, je prenais ma voiture pour venir au travail, j’ai près de 45 kilomètres à faire matin et soir. Entre le prix du carburant qui ne cesse de grimper et la difficulté à se garer en centre-ville près de la banque, j’ai décidé de tenter la trottinette électrique après le dernier confinement. Je descends de chez moi jusqu’à la gare à 2 kilomètres, le train me dépose directement en ville et je file ensuite à mon bureau en quelques minutes sur ma trottinette ». Et il fait ce parcours chaque jour en costume-cravate.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence de contenus de 20 Minutes, pour INTERSPORT