Nexity

Ma maison intelligente, mes économies d'énergie

Energie En plus d’améliorer le confort des habitants, la domotique permet également d'alléger les factures énergétiques du logement

Jean Sallet - 20 Minutes Production
— 
Certains logements neufs proposent aujourd'hui un équipement connecté pour mieux maîtriser sa consommation.
Certains logements neufs proposent aujourd'hui un équipement connecté pour mieux maîtriser sa consommation. — Getty Images
  • Avec le confort et la sécurité, la performance énergétique représente le troisième bénéfice majeur de la domotique.
  • Différents équipements permettent de réaliser simplement des économies : thermostats connectés, volets automatiques, éclairages intelligents...
  • L'application mobile Eugénie de Nexity permet justement de piloter à distance tous les équipements connectés de votre logement.

Simplifier la vie des habitants de la maison. Au petit jeu des définitions, voici la plus simple à retenir pour la domotique. Pour les particuliers, cet univers retient désormais leur attention et couvre trois enjeux majeurs : le confort, la sécurité et les économies d’énergie. Nos conseils pour bien vous lancer.

Mieux connaître sa consommation électrique

Avant d’espérer des économies sur votre facture d’électricité, il faut déjà mieux la comprendre. « À tous ceux qui souhaitent se lancer, je recommande souvent l’installation d’un petit module intelligent de téléinfo qui vient se connecter directement au compteur électrique et quelques prises connectées. Cela permet d’analyser en temps réel l’évolution de la consommation d’un ou plusieurs appareils, et donc de repérer facilement des gaspillages » explique Aurélien Brunet, fondateur du site domo-blog.fr. De quoi vous inciter à remplacer votre vieux four trop énergivore ou à réaliser vos lessives durant les heures creuses.

Moins chauffer son logement

Autre source d’économies : le chauffage. Il représente en effet souvent le principal poste énergétique de la maison. « Quel que soit le type de chauffage, l’installation un thermostat connecté permet aujourd’hui de gagner en confort et de faire des économies précise Aurélien Brunet. Très simples à installer et à configurer, ces produits permettent, depuis son smartphone, de programmer et d’optimiser le chauffage en fonction des habitudes des occupants. » Par exemple, lors de vos vacances, le chauffage de votre logement sera maintenu en veille pour éviter les dépenses inutiles.

Fermer ses volets en fonction du soleil

Du côté des volets, un système domotique va permettre d’ouvrir et fermer tous les stores de votre maison en fonction de l’ensoleillement, de la température et de vos habitudes de vie. Selon le site Voletroulant.net, la motorisation et l’automatisation des volets pourraient permettre de réaliser jusqu’à 10% d’économies sur vos factures.

Eviter d'éclairer inutilement

Enfin, au rayon des luminaires, les éclairages LED permettent désormais de limiter sensiblement votre consommation sans perdre en confort. Ces équipements peuvent être couplés à une application comme Eugénie de Nexity qui propose un pilotage à distance des luminaires, et plus généralement de tous les équipements connectés de la maison. Soit une version moderne du « n’oublie pas d’éteindre la lumière et fermer les volets ! ». Avec ou sans domotique, les bons conseils de vos parents pour faire des économies sont toujours valables en 2019.

3 chiffres à retenir

 

10 %

En raison de la diversité des logements, il s’avère extrêmement difficile d’estimer le futur impact d’un projet domotique sur les dépenses énergétiques d’un foyer. Le site QuelleEnergie.fr juge néanmoins que cette réduction peut attendre jusqu’à 10% du montant de vos factures.

12,8%

Les ménages français consacrent en moyenne 12,8 % de leur consommation d’électricité spécifique à l’éclairage, soit entre 325 et 450 kWh/an. Le temps d’éclairage moyen des français est de 6,7 heures par jour.

3 fois moins

En plus de bénéficier d’équipements connectés, les logements neufs Nexity répondent aux récentes normes énergétiques, offrant ainsi une meilleure isolation thermique. La preuve par les chiffres : un logement bâti suivant le protocole RT 2012 affiche  une consommation d’environ 50 kWh/ m2/an, contre plus de 150 kWh/m2/ an pour son équivalent dans l’ancien (étiquette énergétique D). Soit une facture trois fois moins élevée.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence contenu de 20 Minutes, pour Nexity