"Les hommes sont des obsédés, les femmes sont vénales."

Gizmodo.fr en partenariat avec 20minutes.fr
— 

Miratech et ses partenaires ont mené la première étude « eye tracking » internationale qui a pour vocation de mesurer la façon dont les hommes et les femmes regardent la photo d'une jeune femme sexy. C'est une étude très sérieuse qui se base sur 210 candidats, moitié homme, moitié femme.

L'étude a été menée dans sept pays différents, à savoir la France, le Danemark, les Pays bas, l'Angleterre, le Brésil, l'Espagne et les Etats-Unis. Chaque participant devait simplement regarder la photo d'une jeune femme pendant 20 secondes, sans consigne spécifique. Pendant que le participant regardait la photo, son regard était « mesuré » à l'aide de la technologie eye tracking.

L'eye tracking, ou oculométrie, est tout simplment la mesure du mouvement des yeux. L'intérêt de cette technologie est qu'on ne peut pas mentir, les mouvements du regard sont inconscients et reflètent précisément les processus cognitifs engagés dans un contexte réel. Dans le cas de cette expérience, c’est un myriade de données qui ont été analysées. Des données chiffrées sur l'ensemble du test (temps de fixation, durée des regards...) et également des données visuelles (carte de chaleur, trajet du regard, vidéos...).

Maintenant que les bases sont posées, on vous laisse effectuer le test avant de vous donner les résultats qui émergent de cette étude pour le moins originale. Veuillez – s’il vous sied – observer Madame pendant 20 secondes :


 

 

On aurait pu s'en douter, il y a une différence de comportements entre hommes et femmes. Si on peut toujours se baser sur des stéréotypes, la technologie eye tracking confirme bel et bien la plupart des clichés.

Sachez Messieurs, que vous regardez 37% plus longtemps une poitrine que les femmes


 

Cliquer ici pour voir la vidéo.

 

Mais les femmes ne sont pas en reste puisqu’elles regardent le bague de la jeune femme 27% plus longtemps que leurs comparses masculins.


 

Cliquer ici pour voir la vidéo.

 

Les différences ne s'arrêtent pas là, les femmes regardent le haut du visage pour identifier la jeune femme, alors que les hommes regardent les lèvres.


Outre les différences entre homme et femme, la différence de comportements entre pays existe également. Nous n'avons absolument pas les mêmes us et usages, ce qui explique ces hétérogénéités.

Ce sont donc les Françaises qui regardent le plus la poitrine ... Tout de même 2,7 fois plus longtemps que les Anglaises, qui arrivent en dernière position.


Les Français et les Danois sont ceux qui regardent le plus la poitrine, presque deux fois plus que les autres pays. La France se distingue dans une étude, pas sûr qu'il faille en être fier. Cela dit, les anglaises aussi en prennent pour leur grade, elles sont les plus intéressées : elles regardent la bague 149% plus longtemps que les hommes Anglais et 2,2 fois plus que les Françaises.


Même si les différences existent, il y a tout de même certains points qui rassemblent quel que soit le sexe ou le pays. Le visage est la partie la plus regardée, le regard sur le bassin, la main droite et les cheveux est identique pour les hommes et les femmes.

Nous allons vous donner la conclusion mot pour mot de cette enquête : « les hommes sont des obsédés, les femmes sont vénales. »

Nous ne l'avons pas dit, mais l'eye tracking l'a prouvé. Reste à savoir si examiner une bague fait de vous une personne vénale ou si regarder une poitrine – difficile à rater tout de même – vous rend obsédé.

[Miratech]

© kebox – Fotolia.com