Les téléphones mobiles et les smartphones sont les objets high-tech les plus offerts.
Les téléphones mobiles et les smartphones sont les objets high-tech les plus offerts. — LYDIE / SIPA

HIGH TECH

Le marché des smartphones, un club fermé difficile à pénétrer

Pour doper leurs ventes, les Coréens essayent de nouvelles stratégies...

Depuis quelques années, les smartphones sont un phénomène en vogue, ouvrant un énorme marché aux compagnies de téléphonies et développeurs. Les constructeurs les plus influents comme Samsung, Nokia, LG, Apple, Blackberry s’y sont tous intéressé, certains avec plus de succès que d’autres. Aujourd’hui encore, les compagnies émergentes tentent de percer le milieu, certaines usant de stratégies pour le moins originales.

Lots à gagner

Ainsi Pantech a offert à ses clients la possibilité de gagner une Ferrari. La firme propose sur le marché son dernier smartphone, le Vega Racer, possédant selon eux le processeur le plus performant du marché. La concurrence étant rude, il fallait innover. Plutôt que de pratiquer la traditionnelle course aux applications, aux modules ou aux contenus exclusifs, Pantech a préféré proposer une opération marketing de grande envergure, permettant aux acheteurs de ce dernier modèle de remporter une Ferrari. Le bolide estimé à 375 000$ a été délivré à un étudiant d’une université de Corée de sud. « Nous ne pouvons pas rivaliser et tenir tête à Apple ou Samsung avec des stratégies et contenus habituels… La Ferrari qui symbolise la vitesse, va bien avec notre produit» explique un porte-parole de Pantech. Un voyage au Ferrari world à Abu Dhabi serait également en jeu depuis vendredi. La stratégie s’avère plutôt payante puisqu’elle a permis à la firme de vendre près de 5.000 terminaux par jour.

KT corp, une autre firme coréenne, s’est également illustrée mais avec un tout autre système. Pour un Janus (le dernier modèle de KT corp équipé d’un processeur double cœur 1,5Ghz) acheté, le deuxième était offert à votre jumeau la semaine dernière. Un coup de pub plus qu’une stratégie, forcément de niche. Motorola aussi a décidé de rentrer dans le mouvement dans les prochains jours, en mettant en jeu trois voyages en Alaska ou en Méditerranée.

Hégémonie des grands noms

Il faut dire que le marché des smartphones est déjà sérieusement dominé et verrouillé par une poignée d’acteurs. Que ce soit au niveau des systèmes d’exploitation ou au niveau des appareils. Selon les chiffres de GS Statcounter, Apple s’assure une place de choix avec 16,2% de parts de marché dans le monde, incluant ses appareils et son OS. Il est dépassé par l’OS Android, qui a connu une formidable montée en flèche en deux ans, avec  33,3% des parts de marché. Blackberry n’est pas en reste avec 14,6% de parts. Les autres systèmes se partageant les 35,9% restants. Des chiffres mondiaux très différents des chiffres français, où 63,68% des smartphones sont des produits Apple, et 20,32% tournent sous Android, avec une tendance à la hausse pour ce dernier au détriment des produits Apple.

Quant aux téléphones les plus vendus, ils restent dominés par les constructeurs Apple, Blackberry, Samsung, LG et HTC qui entendent bien rester seuls maîtres à bord. De quoi décourager les nouveaux concurrents. Ou les inciter à plus de créativité.