Avis de nuage sur la galaxie Apple

HIGH-TECH Steve Jobs a présenté ce lundi son service «iCloud»...

Christophe Séfrin

— 

Steve Jobs, le patron d'Apple, lors d'une conférence le 6 juin 2011, à San Francisco.
Steve Jobs, le patron d'Apple, lors d'une conférence le 6 juin 2011, à San Francisco. — B.DIEFENBACH / REUTERS

Steve Jobs, en congé maladie, n’a pas séché la WWDC de San Francisco. Pullover noir et blue jeans, le big-boss d’Apple, y a présenté ce lundi ses nouveautés, épaulé par différents membres de son équipe. Deux heures d’annonces, chrono en mains.

OS X Lion, le nouveau système d’exploitation pour Mac disponible par simple mise à jour (29,99$) en juillet, s’est ainsi dévoilé: une fonctionnalité baptisée Mission Control offre une visibilité permanente de toutes les applications et documents ouverts. Intéressant, le mode «Auto Save», autorise différentes versions d’un même document sans que celui-ci soit dupliqué en autant de fichiers. De son côté, «AirDrop» permet d’envoyer des fichiers façon peer-to-peer. OS X Lion dépoussière également sa messagerie avec des recherches croisées (par nom, date, mot-clé…).

Naissance d'iCloud

Autre morceau de choix, iOS5, le système d’exploitation pour les appareils mobiles d’Apple, soit un parc installé de 200 millions de produits. Les notifications (appels, mail, calendrier, SMS, statuts) sont regroupées sous une unique fenêtre à faire apparaître en glissant son doigt de bas en haut sur l’écran. Il était temps, le rival Android propose la fonctionnalité depuis longtemps…

Optimisation de Twitter, du moteur de recherche Safari (avec l’apparition d’une reading list pour lire «plus tard» les pages web sélectionnées), naissance de Reminders pour n’oublier aucun événement, retouche photo intégrée… rejoignent l’iOS5 dès cet automne. Clou de la présentation, la naissance d’iCloud, le service de stockage automatisé «sur le nuage», de tous types de fichiers et leur accès depuis n’importe quel appareil Apple. Un contact mis à jour sur son iPhone le sera instantanément sur son iPad, par exemple. Du coup, Apple enterre son service MobileMe et la notion même de synchronisation depuis un ordinateur. iCloud (gratuit jusqu’à 5 Go) effectuant un back-up quotidien des livres, musiques, vidéos… présents sur les iPod/iPhone/iPad.

Musique en ligne

On attendait avec iCloud qu’Apple propose un service de location de musique en ligne, à la Deezer ou Spotify. Las. iCloud servira uniquement de plateforme de stockage aux musiques achetées sur iTunes. Celles-ci seront accessibles (en 256 kps) depuis 10 appareils Apple. Ceci étant, les autres titres de votre bibliothèque musicale (euh, les titres piratés, par exemple…) pourront être accessibles sur le nuage, upgradés en 256 kps, moyennant un abonnement facturé 24,99 $/an pour 5000 titres.