Apple ouvrira la Mac app store le 6 janvier

HIGH-TECH La firme à la pomme espère réussir à transposer le système de l'iPhone pour ses Macs...

Philippe Berry

— 

La Mac App Store, sur un Macbook Air
La Mac App Store, sur un Macbook Air — APPLE

Prison pour les uns, jardin permettant à des «petits» développeurs de percer pour les autres, l'app store a incontestablement participé au succès de l'iPhone.«Nous espérons faire la même chose pour les apps PC avec le Mac App Store, en permettant de trouver et d'acheter apps de manière simple et ludique. Nous avons hâte de démarrer cela le 6 janvier», a indiqué Steve Jobs dans un communiqué, jeudi.

Dans trois semaines, les possesseurs de Mac OS X Snow Leopard pourront donc découvrir, acheter, télécharger et installer des programmes en un clic.

70% pour le développeur, 30% pour Apple

Comme sur mobile, Apple prélève une commission de 30% sur le prix de vente fixé par les développeurs. En échange, l'entreprise californienne s'occupe de l'hébergement, de la commercialisation et du marketing via les tops et les sections découvertes.

La tendance ne plait pas à tout le monde. D'abord, des règles draconiennes sont là encore imposées aux développeurs, qui ne peuvent pas proposer de version bêta ou démo, par exemple. Certains critères d'approbation (violence, utilité), restent subjectifs et soumis à l'appréciation seule d'Apple.

Différence principale avec l'iPhone, personne n'est ici obligé d'utiliser la Mac App Store. Il sera toujours possible de continuer à acheter et installer des logiciels comme avant, en boutique ou via Internet. Mais certains développeurs craignent que les utilisateurs finissent par adopter exclusivement l'app store, ce qui éclipseraient tous ceux qui ne veulent pas jouer selon les règles fixées par Apple.

La Mac app store, pour ou contre? Dites-le nous ci-dessous.