Microsoft: la technologie Kinect entre enfin en mouvement

JEU VIDEO Microsoft sort mercredi le premier accessoire qui permet de jouer sans aucune manette...

Joël Métreau

— 

La technologie Kinect de Microsoft en démonstration au Tokyo Game Show à Chiba, à l'est de Tokyo (Japon).
La technologie Kinect de Microsoft en démonstration au Tokyo Game Show à Chiba, à l'est de Tokyo (Japon). — REUTERS/Yuriko Nakao

L'amateur de jeux vidéo est en passe de perdre un de ses meilleurs compagnons: la manette. Kinect, en vente en Europe mercredi, six jours après sa sortie américaine, s'annonce comme une révolution dont il est difficile de mesurer tous les effets. Microsoft espère en écouler 6 millions d'exemplaires d'ici à la fin de l'année.

>> Retrouvez plus d'infos, de tests et de news sur Afterparties, le blog jeux vidéo de la rédaction de 20 Minutes

Accessoire vendu pour la Xbox 360, Kinect scanne le joueur des pieds à la tête dans son environnement afin de reproduire ses gestes à l'écran. Certes, un léger décalage se fait sentir sur certains jeux, mais sans que cela soit gênant. Par ailleurs, le projecteur infra-rouge permet de voir les gestes reconnus même dans l'obscurité la plus complète.

Pleure, locataire de chambre de bonne: Kinect est gourmand en place. Il faut se situer à environ 1,80m de son téléviseur pour jouer seul, et à 2,40m si l'on est deux. D'ailleurs, ­Kinect reconnaît automatiquement quand un partenaire de jeu vient se ­positionner devant lui.

Chat sans casque ni micro

Pour l'instant, cette technologie n'a pas de quoi faire rêver les gamers endurcis. Mais le grand public pourrait trouver son compte avec un catalogue de titres qui a déjà fait ses preuves... ailleurs. Sur la Wii ou le PS3 Move, qui utilisent aussi la reconnaissance de mouvements, on retrouve ces jeux de course, de danse, ou de fitness.

Mais Kinect ouvre de nouveaux horizons dans la relation entre l'hom­me et la machine. Le système peut ainsi reconnaîre le visage d'un utilisateur pour l'associer à un profil préenregistré.

Avec le système de vidéo chat, sans casque ni micro, la caméra suit les mouvements des interlocuteurs. Dans les films disponibles sur Zune, l'avance rapide se fait d'un geste de la main. Fini de chercher la télécommande!

Enfin, dans le menu Kinect de la console, on navigue en bougeant la main. Interrogé sur la possibilité que Microsoft utilise un jour cette technologie pour les PC, Steve Ballmer, PDG de la firme, s'était montré sceptique. Mais il se pourrait bien que les jours du clavier et de la souris soient déjà comptés.

Et la voix?

La reconnaissance vocale, qui utilise le micro multidirectionnel de Kinect, ne sera disponible en France qu'au printemps 2011 via une mise à jour. «Kinect doit pouvoir identifier les voix avec leurs différents accents toniques et intonations», explique Cédric Delmas, chef de groupe marketing chez Microsoft. Rien que pour l'anglais parlé, déjà trois accents ont dû être pris en compte: celui du Canada, celui des Etats-Unis et celui de la Grande-Bretagne.