Les systèmes GPS ont plus de mal à localiser des acheteurs

— 

armin, TomTom, Mio… le ténors du GPS s'affichent en solde depuis hier. A l'approche des grands départs, la tentation de s'équiper d'un système de guidage nomade est là. Mais le secteur de l'électronique grand public est en petite forme. Depuis deux ans, les ventes de GPS sont en déclin et ont accusé une baisse de 4,6 % en volume l'an passé d'après l'institut GfK. Et 2010 ne serait guère plus glorieuse, avec une nouvelle dégringolade de 7,2 %… Crise économique, concurrence des smartphones aux fonctions GPS et attractivité de plus en plus grande des systèmes embarqués plomberaient les ventes.
Arnaud Pezeron, directeur de la communication de TomTom France, tempère : « On pense cependant que 2010 peut être une année charnière, correspondant au renouvellement des apareils achetés en masse en 2006. »C. S.