Google dévoile sa recherche temps réel

INTERNET L'intégration des flux –notamment Twitter– est progressivement déroulée...

Philippe Berry

— 

Les résultats temps réel de Google sont intégrés dans une boîte dédiée
Les résultats temps réel de Google sont intégrés dans une boîte dédiée — DR

Combiner la pertinence de de son moteur de recherche avec la rapidité de Twitter et du web social. Tel est l'objectif poursuivi par Google en dévoilant lundi l'intégration de résultats «temps réel» à sa page traditionnelle. Comme souvent, la nouvelle fonctionnalité ne concerne que Google.com (en anglais et, a priori, uniquement en étant connecté sur son compte Google) et ne sera accessible que progressivement dans les prochains jours.

 
La premier changement est visuel: les résultats temps réel ne sont pas intégrés en vrac mais affichés dans une boîte dédiée en haut de page. Tout est dynamique: les tweets, breaking news des journaux ou statuts publics de Facebook ou Friendfeed s'affichent sans qu'il soit nécessaire de rafraichir la page.
 
 
Sur le papier, il s'agit de l'une des plus importantes fonctionnalités jamais dévoilées par Google. Le produit semble bien plus «fini» que celui de recherche sociale testé depuis quelques semaines par l'entreprise. Reste à mettre à l'épreuve la pertinence et le degré de fonctionnalité en cas de breaking news –qui génèrent parfois des milliers de tweets à la minute.
 
Google l'explique, «rien n'aurait pu être possible sans nos partenaires» (Twitter, Facebook MySpace, FriendFeed et d'autres) qui fournissent leurs flux contre –pour certains– un gros chèque. Pour Facebook, cela ne concernera dans un premier temps que les statuts publics des «fan pages».
 
Microsoft avait devancé Google il y a peu sur cette intégration temps réel. Mais en ayant choisi –pour l'instant– de présenter les résultats sur une page spéciale de Bing, Microsoft, à l'inverse de Google, ne semble pas aller jusqu'au bout de sa logique.
 
Eric Schmidt tweete

Hasard du calendrier ou pas, le PDG de Google s'est mis à tweeter dimanche soir. Pour le suivre, c'est finalement @ericschmidt. De quoi relancer les rumeurs de rachats de Twitter par Google. Mais vu la logique choisie ces derniers temps par Twitter (de passer des accords avec aussi bien Microsoft que Google), une vente ne semble pas vraiment à l'ordre du jour.