Twitter peut aussi permettre de s'évader de prison...

WEB Au moins par les tweets...

O.R.

— 

Twitter, le roi du micro-blogging
Twitter, le roi du micro-blogging — Twitter.com

Le scénariste de Pulp Fiction serait-il en train de live-tweeter son quotidien en prison? C’est ce que pense le site Internet du Los Angeles Times, qui raconte que Roger Avary semble raconter sa vie à la prison de Ventura sur le compte @avary.

Il parle de lui avec le matricule #34 et de ses voisins de cellule. «Le haut parleur appelle: «médicaments», et les prisonniers accourent, en manque de n’importe quel type de drogue: Ambien, Xanax, Mobic, Valium, Benzodiazepene, etc.»

«Avertir quelqu’un de l’endroit où nous étions»


Le site Gawker.com rappelle que Roger Avary n’est pas le premier à twitter alors qu’il est sous les verrous. Il cite Kari Ferrell mais aussi le chanteur Prodigy.

Mais parfois Twitter peut vraiment jouer un rôle important autour de l’incarcération. Ce fut le cas pour James Karl Buck, un étudiant américain arrêté en Egypte en 2008 avec son interprète. Interpellé alors qu’il couvrait une manifestation contre le gouvernement, il a pu avertir ses amis en tweetant «arrested» (arrêté). «La chose la plus importante dans mon esprit était d’avertir quelqu’un de l’endroit où nous étions de façon à ce qu’il y ait une trace si... enfin, nous ne pouvions pas disparaître», confie-t-il alors à CNN.

Pour suivre 20minutes.fr sur Twitter,
cliquez ici, et pour devenir fan sur facebook, cliquez ici