Tablettes Apple et Microsoft: choc en perspective

PB

— 

Un prototype de la tablette de Microsoft (à gauche) et une vue d'artiste de celle supposée d'Apple
Un prototype de la tablette de Microsoft (à gauche) et une vue d'artiste de celle supposée d'Apple — Gizmodo.fr/DR

Officiellement ni l'une ni l'autre n'existe. Microsoft comme Apple refusent «de commenter des rumeurs». Mais ici ou , les détails se multiplient autour de leurs projets de tablette, cet hybride entre le PDA et l'ordinateur portable. Le point.

 
Matériel

Coté Apple, on semble se diriger vers un iPhone taille XXL. Selon une «source qui a déjà fait ses preuves» chez iLounge, le dernier prototype disposerait d'un écran de 10,7 pouces, pour une surface tactile sept fois supérieur à celle de l'iPhone. La résolution de l'écran devrait grimper à 720p. L'iPad, ou iTablet, selon les noms qui circulent, tournerait sous le même système d'exploitation que l'iPhone et sortirait en deux versions: l'une avec des capacités 3G, l'autre sans.

Chez Microsoft,
la tablette (ou plus exactement booklet) Courier se présenterait comme un livre, ou un carnet, en deux volets d'environ 7 pouces, pour une apparence assez proche du futur Asus Eee reader. On manipulerait Courier avec les doigts, mais également avec un stylo pour prendre des notes à même l'écran.

Disponibilité

La tablette Apple pourrait être présentée le 19 janvier, pour une sortie d'ici à mi-2010. Les prix supposés oscilleraient entre 700 et 900 dollars, positionnant l'appareil entre l'iPhone et les Macbook.
Microsoft tablerait également sur le milieu de l'année prochaine selon une information d'Ars Technica –mais plus vraisemblablement fin 2010. Pas d'indication sur le prix.

Interface utilisateur

Plusieurs vidéos conceptuelles dévoilées cette semaine ont produit leur petit effet. Certains se demandent si un retour à une interface avec un stylet est une bonne idée en 2010. Mais si Microsoft ne tient, ne serait-ce que la moitié de ses promesses, Courier (qui devrait également supporter le multitouch avec les doigts) pourrait bien devenir l'outil fétiche des étudiants. Reste à savoir si Microsoft proposera malgré tout un clavier virtuel, ou si la reconnaissance d'écriture a fait assez de progrès pour transformer ses notes en document pour suite bureautique.
 

 

 
Chez Apple, pas de vidéo, mais le New York Times a confirmé à Gizmodo avoir été contacté par Apple pour porter ses contenus sur la tablette. Apple semble donc bien vouloir faire de sa machine un concurrent potentiels aux livres électroniques comme le Kindle d'Amazon.

Débat: lequel de ces projets vous séduit le plus?