DSi, Nintendo DS version toc

— 

Alors que l'heure est aux multimédias complets, la DSi apparaît comme un lifting un peu timide de la DS, la console de poche de Nintendo, sortie en décembre 2004. D'apparence, son revêtement mat lui donne un aspect plus toc que son aînée. Le constructeur nippon vante sa minceur (12 % plus fine) et ses écrans larges (3,25 pouces), mais comparé à la DS, la différence ne saute pas aux yeux. La principale nouveauté : deux objectifs, avec capteurs de mouvements, qui seront exploités par des jeux. Or, comparée à n'importe quel portable, la résolution est basse (0,3 Mpx) et l'impossibilité d'enregistrer des vidéos laissent dubitatif. Et si la DSi peut se transformer en lecteur audio, seul le format AAC est accepté aux dépens du MP3. Grâce au navigateur Opéra téléchargeable, on pourra surfer sur le Net. Malgré l'écran tactile, le stylet est nécessaire. La date de sortie est prévue pour le 3 avril, aux alentours de 170 euros. Pour la couleur, pas d'originalité : noir ou blanc. ■U. M. & J. M.