Discriminations et handicap : Un Londonien aveugle équipe son chien guide d'une caméra et diffuse les vidéos sur Twitter

SENSIBILISATION Amit Patel, 37 ans, a créé un compte pour son chien Kika sur Twitter pour sensibiliser l’opinion publique aux difficultés quotidiennes rencontrées par les aveugles à Londres…

H.S.

— 

Kika aide Amit Patel au quotidien à se déplacer dans les transports londoniens.
Kika aide Amit Patel au quotidien à se déplacer dans les transports londoniens. — @Kika_GuideDog/ Amit Patel

A quoi ressemble le quotidien d’un homme aveugle dans l’une des capitales européennes les plus peuplées ? Pour donner un semblant de réponse, Amit Patel, ancien docteur âgé de 37 ans qui a subitement perdu la vue en 2012 à cause d'une maladie, a décidé de créer un compte à sa chienne, Kika, sur le réseau social Twitter. Lancé en septembre 2015, cet espace en ligne permet au Londonien, papa d’un enfant de deux ans, de sensibiliser les internautes aux difficultés quotidiennes, notamment celles rencontrées dans les transports.

>> A lire aussi : VIDÉO. Chiens guides d'aveugles: Une campagne pour en finir avec les discriminations

Interrogé et interviewé par de nombreux médias britanniques dont la BBC et Mashable, Amit Patel a justifié sa démarche : « La ville est un endroit effrayant. Imaginez que quelqu’un vous dépose au milieu de Trafalgar Square [l’une des places les plus fréquentées de Londres], vous fasse tourner sur vous-même plusieurs fois puis vous dise "retrouve ton chemin maintenant" ». Heurté par les réactions et les déclarations hostiles, impolies ou totalement discriminatoires, le propriétaire de Kika a décidé dans le courant de l’été 2016 de placer une caméra GoPro sur le dos de sa chienne pour les dénoncer.

« La vidéo est devenue une nécessité. Kika était bousculée par les sacs ou les parapluies des voyageurs qui ne faisaient pas du tout attention à elle », explique l’ex-médecin. Un autre souvenir est resté particulièrement douloureux pour Amit Patel : « Je portais mon bébé de deux mois contre ma poitrine et le chien était assis sur les marches de l’escalator, côté gauche. Une femme est arrivée en trombe derrière nous. Elle m’a expliqué que je bloquais le passage à cause de Kika (…) elle râlait en affirmant qu’elle allait rater son train à cause de mon chien ».

>> A lire aussi : Le web se mobilise pour qu'un aveugle garde son chien après un accident

Depuis plusieurs mois, le Britannique diffuse régulièrement les vidéos enregistrées sur le dos de Kika pour témoigner. Pour autant, il a tenu à préciser au site Mashable que ces comportements restaient à la marge : « Seulement 1 % des gens que je croise sont malpolis et arrogants. La plupart du temps, les voyageurs s’amusent avec Kika ».

En France, un court-métrage avait connu un succès honorable sur les réseaux sociaux en mars 2015. Initié par la Fédération des associations de chiens guides d’aveugles (FFAC) et l’Association des maîtres de chiens guides d’aveugles (ANMCGA) la campagne d’information intitulée « Partout avec mon chien guide » avait pour objectif de lutter contre l’interdiction de certains lieux aux aveugles accompagnés de leur chien.