Instagram abandonne officiellement l'affichage chronologique

WEB Comme Facebook, le réseau social utilise un algorithme pour déterminer quelles photos mettre en avant...

P.B.
— 
Instagram a plus de 400 millions d'utilisateurs.
Instagram a plus de 400 millions d'utilisateurs. — INSTAGRAM

Les photos les plus récentes affichées en premier, c’est terminé. L’expérience avait fait du bruit, en mars. Les marques et les célébrités avaient inondé Instagram de hashtags #TurnMeOn et #ActiveNotifications, pour encourager leurs followers à activer les alertes en push afin de ne rater aucune photo. Après avoir juré qu’il écoutait les inquiétudes, le réseau social, qui compte 400 millions d’utilisateurs, a décidé de n’en faire qu’à sa tête vendredi : l’affichage algorithmique sera progressivement imposé à tout le monde. Bref, Instagram devient davantage comme Facebook.

Vers une promotion payante ?

La logique se défend. A l’inverse de Twitter, Instagram est rarement utilisé pour de l’actu chaude. Et alors que nous suivons de plus en plus de monde, nous ratons environ 70 % des photos publiées. Du coup, Instagram utilise désormais une sauce secrète pour choisir les clichés à mettre en avant. Dans l’idée, si vous likez et commentez régulièrement les photos d’une personne avec qui vous êtes amis sur Facebook, il y a de grandes chances que l’algorithme leur accorde plus d’importance.

Evidemment, l’initiative ne plaît pas aux marques et aux stars d’Instagram, qui ont peur d’être reléguées en bas du flux. Il ne serait pas surprenant de bientôt voir débarquer une solution payante pour promouvoir leurs posts et toucher un public plus large, comme c’est déjà le cas sur… Facebook.