Le buzz du Gphone prend de l'ampleur

TELEPHONIE Des photos et des prix circulent déjà sur le net. Moins cher que l’iPhone...

— 

Les design du futur Gphone circulent déjà...
Les design du futur Gphone circulent déjà... — DR

Le futur portable de Google, baptisé Gphone dans la blogosphère, est en train de secouer la Toile. Début août, 20minutes.fr en parlait. À l’époque, la firme de Moutain View «refusait de démentir» tout projet de téléphonie mobile qui concentrerait tous les services Web du moteur de recherche, la téléphonie en plus évidemment… Le Wall Street Journal révélait que la firme d’Eric Schmidt a investi des centaines de millions de dollars d’un projet de téléphone en partenariat avec l’Allemand «T-Mobile» et l'opérateur de téléphonie américain «Verizon Wireless». En juin, Eric Schmidt, le dirigeant de Google, précisait qu’il était «intéressé par l’acquisition d’une licence sur le réseau sans fil américain». Depuis, tout se précise et s’accélère.

Des photos du Gphone

Le 23 août, un post sur Engadget.com affirme que Google va lancer son téléphone dans deux semaines, simultanément en Europe et aux Etats-Unis. Le site spécialisé évalue le projet à «7 ou 8 milliards de dollars» (entre 5,1 et 6 milliards d’euros). Cinq jours plus tard, le même dévoile une photographie du futur engin et une partie de son historique: «Le projet du Google Phone a commencé en 2005 après l’acquisition d’Android.» Une société de développement informatique qui est spécialisée dans les systèmes d’exploitation (OS) pour mobile et dirigée par Andy Rubin. Et si on l’en croit Engadget, ce dernier a dirigé une équipe «Gphone» qui a élaboré un OS basé sur Linux.

Voix par IP

Crunchgear est aussi entré dans la danse. Le blog high-tech cite un cadre taiwanais du fabricant de portable HTC. Ce dernier affirme que sa firme a été chargée par Google «de proposer une vingtaine de modèles de portables». Le blog se risque à une prédiction: «le service Google Talk supporterait la partie téléphonie.» Le Gphone serait dont basé sur la voix par IP, comme les communications via Skype. En outre, toujours selon Crunch Gear, le portable serait équipé d’un GPS et du Wi-Fi.

73 euros

Si le mastodonte californien reste muet, ce n’est pas le cas de certains de ses employés. Le blogueur Mark «Rizzn» Hopkins fait partager aux internautes ses sources obtenues à l’intérieur de Google. Selon Mark Hopkins, la firme de Mountain View ne compte pas concurrencer l’iPhone d’Apple. Avec un prix de 100 dollars par portable, «le même prix de l’ordinateur portable pour pays en voie de développement», le Gphone viserait un beaucoup plus large public. Mieux : certains services du Gphone pourraient être gratuits puisque financés par la publicité.