Rupert Murdoch veut être le roi du joystick

Mohamed Najmi

— 

Ce soir, les joueurs de six villes américaines s'affronteront sur «Counter Strike», «Dead or Alive 4», «Project Gotham Racing» et «FIFA 07».
Ce soir, les joueurs de six villes américaines s'affronteront sur «Counter Strike», «Dead or Alive 4», «Project Gotham Racing» et «FIFA 07». — DR
Les journaux, les télévisions et le web ne lui suffisent pas. Rupert Murdoch, grand Boss de News Corp, un gigantesque groupe multimédia, veut tout, même les recettes générées par les jeux vidéo. Pour y arriver, le magnat australo anglais va diffuser des rencontres de la «Championship Gaming Series». Des retransmissions qui auront lieu lundi soir, en direct, en haute définition, sur une chaîne de son bouquet de télévision satellite, DirecTV. Une démarche qui s’inscrit dans un partenariat noué entre News Corp et la ligue de jeux.

Comme en Corée du Sud

Il s’agit d’une première en Occident. Un seul pays jusque-là était connu pour ses retransmissions de jeux vidéos 24 heures sur 24: la Corée du Sud où c’est un véritable sport. Avec des professionnels parrainés par des entreprises, comme au foot, et des joueurs considérés comme de véritables vedettes comme un Beckham au Football.

Un direct planétaire

Lundi soir, des équipes, disséminées dans six villes américaines, vont s’affronter pour des présélections nationales. Soit deux heures de «shows par semaine sur le canal 101». Et au menu des réjouissances, il y aura le célébrissime «Counter Strike», «Dead or Alive 4», «Project Gotham Racing» et «FIFA 07».

100 millions de foyers

Les meilleurs équipes se retrouveront en novembre. Toujours sur DirecTV. Mais aussi sur deux autres chaînes du groupe Murdoch, BSkyB et Star TV, qui diffuseront un championnat du monde pendant lequel s’affronteront des équipes américaines, anglaises et asiatiques. Le tout en direct de Londres, Dubaï (Émirats arabes unis), Shanghai, Sydney et Singapour. News Corp entend toucher «100 millions de foyers».