Lafesse gagne contre MySpace

INTERNET MySpace doit retirer la page consacrée à l'humoriste Jean-Yves Lafesse...

M.N

— 

Jean-Yves Lafesse dans un canular.
Jean-Yves Lafesse dans un canular. — DR

L'humoriste français Jean-Yves Lafesse a gagné sa première bataille face aux sites de partage de vidéo.

Mardi, le tribunal de grande instance de Paris (TGI) a exigé «l'interdiction de la page MySpace consacrée à Jean-Yves Lafesse, la reconnaissance de la responsabilité de MySpace en tant qu'éditeur, et sa condamnation à hauteur de 61.000 euros à titre provisionnel». Lafesse leur reproche de diffuser gratuitement ses sketches.

DailyMotion recule

La guerre de Jean-Yves Lafesse n'en est qu'à son début. DailyMotion et YouTube sont aussi dans la ligne de mire de Lafesse. Des procédures judiciaires sont en cours contre les deux portails. Il réclame «8 millions d'euros de dommages et intérêts à YouTube, et 1,5 million à Dailymotion». Le site français commence à reculer: selon Alain de la Rochère, avocat de Jean-Yves Lafesse, «DailyMotion a commencé le retrait des vidéos incriminées». Toujours est-il qu’on peut encore visionner les sketches de Lafesse sur YouTube et Google Video. Prochain numéro: Lafesse contre Google-YouTube, à suivre l’automne prochain.