Alibaba: Le géant chinois ouvre un centre de données dans la Silicon Valley

HIGH-TECH Le géant chinois de la distribution a décidé de s'attaquer à son rival Amazon sur le marché américain du stockage de données...

20 Minutes avec agences

— 

Le logo du groupe chinois Alibaba, au siège du groupe à Hong Kong, en 2012
Le logo du groupe chinois Alibaba, au siège du groupe à Hong Kong, en 2012 — Aaron Tam AFP

Suivant les traces d'Apple, le géant chinois de la distribution Alibaba a décidé de s'attaquer à son rival américain Amazon, sur son propre terrain, en ouvrant son premier centre de données destiné au «cloud», au cœur de la Silicon Valley.

Selon un communiqué du groupe chinois, ce premier site d'informatique dématérialisée («cloud»), construit hors de Chine, illustre les ambitions de la société sur un marché concurrentiel et lucratif. 

En priorité pour les entreprises chinoises présentes aux Etats-Unis

Ce data center hébergera les services Internet (jeux, vente, stockage, etc.) proposés par Aliyun, plateforme d'hébergement de services dans le «cloud» (stockage et traitement de données) concurrente des Web Services d'Amazon et qui s'adresse aux PME en Chine.

Alibaba vise, lui, en priorité les entreprises chinoises présentes aux Etats-Unis, mais garde en tête l'objectif de séduire à terme les sociétés américaines opérant en Chine.