VIDEO. L’iPad passe les chef d’oeuvre du Prado au scalpel

HIGH-TECH Le Musée du Prado de Madrid inaugure une nouvelle application permettant de découvrir certaines oeuvres dans les moindres détails iPad en mains…

Christophe Séfrin, envoyé spécial à Madrid

— 

L'application du Musée du Prado permet de découvrir une quinzaine d'oeuvres dans les moindres détails.
L'application du Musée du Prado permet de découvrir une quinzaine d'oeuvres dans les moindres détails. — SECOND CANVAS

Affamé de culture? Lors de votre prochain séjour à Madrid, prenez soin de vous munir de votre iPad pour visiter le Musée du Prado. Après avoir téléchargé la nouvelle application des lieux sur iTunes (Second Canvas Museo Del Prado, 3,59 euros), une expérience inédite vous attend. Sur place, 14 oeuvres ont été photographiées grâce à une technique dite Gigapixel. Face aux originaux, il est possible de retrouver la copie des oeuvres sur tablette et d’en observer chaque détail à la loupe.

Second Canvas Museo del Prado App - MadPixelFactory

150 000 x 90 000 pixels

Chaque reproduction numérique d’une œuvre est formée de l’association de centaines de photos où l’original a été capturé dans les moindres détails. En découle un fabuleux photo montage qui permet de zoomer presque à l’infini sur une minuscule partie d’un tableau. Exemple avec le triptyque Le jardin des délices peint par Jérôme Bosh en 1503. Huile sur bois d’une rare méticulosité, on peut en découvrir les subtilités iPad en mains. «1600 clichés ont été pris du tableau afin d’obtenir une image de 150 000 x 90 000 pixels», explique à 20 Minutes Iñaki Arredondo, co-fondateur et PDG de The Mad Pixel Factory, qui s’est chargé de traiter les oeuvres emblématiques du Prado en Gigapixel. C'est beaucoup plus que l’Ultra HD des nouveaux téléviseurs 4K dont les images atteignent 3840 x 2160 pixels au maximum.

Immersion insolite

Bonus: il est possible d’effectuer soi-même une capture de la partie du tableau découverte et de la partager sur les réseaux sociaux. De quoi donner envie de le voir encore et encore.. en vrai.