La plate-forme Twitch dépassée par le phénomène «Twitch plays Pokemon»

JEU VIDÉO La plate-forme Twitch connaît des problèmes de tchat en raison de l’affluence de joueurs sur son réseau…

J.M.

— 

Capture d'écran de
Capture d'écran de — DR

Le succès de «Twitch plays Pokemon» cause de légers soucis à Twitch, la plate-forme où se réunissent chaque mois près de 45 millions de gamers pour regarder d’autres joueurs se livrer à leurs jeux vidéo favoris.

Vu 17 millions de fois

Dans une note de blog postée mercredi, la plate-forme constate le «phénomène», qui a déjà attiré plus de 100.000 visiteurs en même temps. Rappelons le principe de cette expérience. C’est un jeu basé sur une émulation du jeu «Pokémon Red», sorti sur la GameBoy en 1999 en France. Et sa particularité, c’est que plusieurs joueurs peuvent diriger simultanément le héros en écrivant les commandes dans la fenêtre de tchat. Un Pokémon massivement multijoueur en ligne donc. Mais avec un seul héros. Le jeu a été vu plus de 17 millions de fois…

Watch live video from TwitchPlaysPokemon on www.twitch.tv

 

Problème: cet afflux de visiteurs nuit à «la qualité de service de leur système de chat». Du coup,  Twitch explique avoir dû déplacer dimanche la chaîne «Twitch plays Pokemon» sur un serveur dédié, qu’il utilise pour des événements majeurs comme des compétitions internationales de «League of Legends».

Anarchie ou démocratie?

Par ailleurs, le créateur de « Twitch plays Pokemon » a annoncé qu’il avait introduit des nouveautés pour rendre le jeu plus facile à battre. Il a ainsi mis en place deux modes: «anarchie» dans lequel le jeu assimile toutes les commandes dans le chat et «démocratie» où le héros va se mouvoir en fonction de l’action pour laquelle aura voté une majorité de joueurs.

Quatrième source de trafic sur Internet

Fondé en 2007 sous le nom Justin.Tv, Twitch est devenu une plate-forme incontournable pour les amateurs de sport électronique. On peut ainsi suivre les chaînes de parties de «League of Legends », de «Minecraft», comme de «Call of Duty: Ghosts» ou «Assassin’s Creed IV: Black Flag». Selon le Wall street Journal, en 2014, Twitch serait la quatrième source de trafic sur Internet, derrière Netflix, Google et Apple. La plate-forme est également disponible via les consoles nouvelle génération PS4 et Xbox One.