IFA 2013: nos salons se façonnent une nouvelle image

INNOVATION Le salon IFA, qui se tient à Berlin jusqu’au 11 septembre, laisse entrevoir à quoi ressembleront nos installations home-cinéma de demain...

Christophe Séfrin

— 

A l'IFA, les nouveaux écran OLED incurvés, comme ici sur le stand LG, intrigaient et suscitaient toutes les convoitises.
A l'IFA, les nouveaux écran OLED incurvés, comme ici sur le stand LG, intrigaient et suscitaient toutes les convoitises. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

La 4K au salon

La haute définition est déjà vieillissante. A l’IFA, les TV 4K, à la définition quatre fois supérieure (3840 X 2160) étaient dans toutes les allées: Sony, Samsung, LG, Panasonic, Philips, Loewe, Haier... la plupart des constructeurs présentaient leurs modèles, avec des diagonales allant de 55’’ à 110’’ (chez TCL). Il faut investir au minimum 3999 euros pour s’équiper.

L’OLED entre en scène

Parallèlement, les téléviseurs OLED sortent (enfin!) des cartons. Avec leurs pixels électroluminescents (plus besoin de rétro-éclairage), ce sont des téléviseurs ultra-fins (4 mm) aux couleurs et contrastes incroyables. Couplés à la technologie 4K, leurs images s’avèrent d’une précision confondante, comme avec le prototype de 77’’ dévoilé par LG. Qui plus est, celui-ci propose une dalle incurvée. Une tendance de fond. Budget: à partir de... 8000 euros!

La projection sans cordon

Pour ceux que les très grandes images font rêver, la vidéoprojection se simplifie avec des projecteurs Full HD simples à installer car se raccordant sans fil avec leur source audio/vidéo (lecteur Blu-ray, consoles de jeux...). Exemple avec l’ET-TW9200 d’Epson, proposé en octobre pour moins de 3000 euros.

Les télécommandes passe à la trappe

Désormais, smartphones et tablettes pilotent les écrans par le biais d’applications. Commencer un programme sur sa télévision et le poursuivre sur sa tablette sera le lot commun de tous les installations. Des box le permettent déjà, Philips enfonce le clou en cette fin d’année avec une application dédiée.

Le son à pleine puissance

Le marché florissant des barres de son enfante une nouvelle race de systèmes audio pour téléviseurs: les plateaux de son. Différence: ils mesurent à peine 5 cm d’épaisseur, l’écran se pose dessus et leur profondeur permet de soigner les basses. 

Autre tendance, les colonnes de son à raccorder ou non à son téléviseur. Telles des enceintes indépendantes, elles fonctionnent sans fil, avec ou sans caisson, et peuvent aussi diffuser de la lumière pour l’ambiance intérieure, comme Yamaha et son enceinte Relit (699 euros en novembre). On peut même laisser la couleur dominante des images à l’écran changer celles des luminaires du salon (jusqu’à 4 ampoules connectables), comme chez Philips avec son système Ambilight + Hue.

Et l’on peut enfin s’offrir du 5.1 de qualité sans la galère des fils: Loewe et son système Speaker 2 Go s’affranchit des câbles et permet de placer ses enceintes comme on le désire dans la pièce pour recréer un son enveloppant.