Les smartphones font trembler les géants de la photo

Charlotte Murat

— 

Les smartphones ébralent les industriels de la photo.
Les smartphones ébralent les industriels de la photo. — Wally Santana / AP / Sipa

Seuls 76 millions d’appareils photo devraient être vendus dans le monde en 2013, contre 210 millions il y a trois ans, selon les dernières projections des analystes de d’IDC, reprises dans le quotidien économique Les Echos. Des chiffres qui alarment les géants japonais de la photo, qui voient leur chiffre d’affaires chuter de manière considérable face à la concurrence des smartphones, que leurs utilisateurs utilisent de plus en plus pour partager des images sur les réseaux sociaux.

Plus de 20 000 applications destinées à la photographie sont ainsi disponibles sur l'App Store, selon Jasmine Khounnala, en charge de la communication d'Apple. «L'iPhone est l'apareil photo le plus répandu, avec 350.000 millions d'unités vendues à ce jour, poursuit-elle. A ce jour, le top 3 des appareils photos depuis lesquels sont postées les photos sont : l'iPhone 4, l'iPhone 4S et l'iPhone5.»

Ainsi, d’avril à juin dernier, le profit net de Nikon a plongé de 72% pour tomber à 34 millions d’euros, d’après Les Echos. De même, Canon, qui tire 60% de ses profits de son activité photo, a revu à la baisse ses objectifs de vente d’appareils  photo et ne compte plus écouler que 14,5 millions sur un an, ce qui représenterait un recul de 23%.

Concurrencés par les smartphones, les appareils photo entrée de gamme ne sont donc plus la priorité des constructeurs, qui parient à présent sur les reflex numériques ou sur des gadgets pour smartphone, comme Sony qui va présenter en septembre un objectif de grande qualité capable de se greffer sur n’importe quel téléphone.