MiiPC : un ordinateur Android sous contrôle parental

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

MiiPCGérer l’accès d’un adolescent à un PC n’est pas toujours facile, même avec un logiciel de contrôle parental. MiiPC est un mini-pc tournant sous Android. Il est commercialisé avec une application pour smartphone avec laquelle il est simple de gérer et contrôler l’usage qui en est fait.

Les logiciels de contrôle parental ne sont pas évidents à utiliser et leurs limites sont faciles à contourner, notamment pour les adolescents très débrouillards avec les nouvelles technologies. Puisqu’il n’est pas possible de leur interdire l’accès à l’outil information et au média Internet, il est nécessaire de trouver une solution simple, rassurante et non chronophage.

MiiPC est un projet développé par la startup californienne ZeroDesktop. Il s’agit d’un mini-pc, gros comme une Ouya ou un Apple Mini, et fonctionnant sur le système Android. À l’intérieur, un processeur dual-core, 1 à 2 Go de ram, 4 Go de stockage interne (extensible par microSD), un port HDMI, 2 ports USB, des connexions Ethernet, WiFi et Bluetooth. Les clavier, souris, câble HDMI et périphérique d’affichage ne sont pas inclus.

Outre le fait de tourner avec Android, MiiPC se différencie des autres PC par son application de contrôle parental, capable de gérer les applications et les sites Web accessibles par l’enfant, celles qu’il est en train d’utiliser et le temps d’usage autorisé. Un rapport est émis sur le temps passé sur l’ordinateur et se décline par application et par site consulté. L’application est compatible multiposte et multi-utilisateur. MiiPC se veut donc une solution parmi d’autres pour aider les parents à accompagner leur enfant sur Internet, pour un prix qui reste abordable, 100 $ environ (hors frais de port). Sur le site Kickstarter, le projet a déjà atteint ses objectifs de financement, mais il est toujours possible de participer. L’envoi des MiiPC est prévu pour aout prochain.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Source : [Kickstarter]