BitTorrent Live veut révolutionner le streaming via le P2P

P.B.

— 

BitTorrent Live a ouvert sa bêta à tous le 12 mars 2013.
BitTorrent Live a ouvert sa bêta à tous le 12 mars 2013. — DR

En 2010, Bram Cohen ne plaisantait qu'à moitié quand il expliquait vouloir «tuer la télé». Mardi, au festival SXSW, il a annoncé l'ouverture à tous de la version bêta de BitTorrent Live, une technologie de streaming qui s'appuie sur le protocole peer-to-peer qu'il a créé en 2001. La différence principale avec la plupart des solutions de streaming de masse actuelles, comme Ustream: plus il y a d'utilisateurs, plus la qualité de la diffusion est bonne.

Dans BitTorrent Live, chaque spectateur est également diffuseur. Via un client (pour Windows, Mac OS ou Linux), son ordinateur devient un échangeur où se croisent débits montant et descendant. Plus il y a de monde, plus l'essaim est solide. Selon Bram Cohen, BitTorrent Live élimine les barrières de bande passante et de coût et permet à chacun de diffuser ses propres programmes sans passer par un coûteux câblo-opérateur.

Diffuser depuis son smartphone

Pour diffuser de la vidéo en direct, il faut s'inscrire ici. Le service est accessible à tout appareil muni d'une webcam (PC ou smartphone). Pour l'instant, il faut encore avoir des connaissances techniques pour tout configurer, mais il ne s'agit que d'une bêta.

BT Live n'est pas le premier service à tenter le pari du streaming P2P. Joost (en 2006) ou Sopcast utilisent cette approche. Mais Cohen affirme que son protocole est bien plus efficace au niveau de la latence et ainsi plus adapté au direct. S'il vise les offres légales avec des essais effectués avec plusieurs partenaires non identifiés, il ne devrait pas falloir très longtemps avant de voir des flux non officiels de matchs de foot débarquer.