Immatriculations: Les Français achètent toujours plus de voitures neuves

AUTOMOBILE Sur l'année 2015, le marché affiche une forte hausse...

M.P. avec AFP

— 

Circulation automobile le 8 décembre 2012 à Paris
Circulation automobile le 8 décembre 2012 à Paris — Miguel Medina AFP

COP 21 ou pas COP 21, les Français aiment toujours autant leur voiture. Et si possible, neuve. La preuve, le marché des voitures neuves a connu une forte progression de 11,3 % en novembre, certes aidée par un jour ouvrable supplémentaire par rapport au même mois de 2014.

>> A lire aussi : Les Français et leur voiture, une affaire qui roule

La hausse de novembre, mois pendant lequel 150.345 voitures particulières neuves ont été livrées dans l’Hexagone, permet d’effacer le coup d’arrêt observé en octobre (+0,6 %), attribué cette fois-là à un jour ouvrable de moins, relaie ce mardi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

Les Français s’arrogent quasi 52 % du marché du neuf

Au total, sur les 11 premiers mois de l’année 2015, il s’est vendu 1,73 million de voitures, soit une hausse de 6,2 %, a souligné le CCFA. Et la hausse s’accélère, puisque la hausse était de 5,7 % à la fin octobre.

Dans le détail, PSA Peugeot Citroën tire son épingle du jeu, avec un bond de ses immatriculations de 13,1 %, profitant du dynamisme de sa marque Peugeot (+16,6 %). Renault en revanche pâtit des mauvais résultats de Dacia (-33 %) et n’affiche qu’une hausse limitée de 8,3 %. Ensemble, les groupes français s’arrogent 51,7 % du marché du neuf.

Volkswagen, qui reste le premier importateur, a semblé continuer à subir les conséquences commerciales du scandale des moteurs truqués qui a éclaté en septembre, se contentant d’une progression de 4,7 % sur le mois.