Coupe de La Ligue: Strasbourg a bien résisté, mais Paris n'a jamais tremblé (4-2)

FOOTBALL Le PSG retrouve la seule équipe française qui l'a battu cette saison...

J.L.

— 

Di Maria est en forme à Strasbourg

Di Maria est en forme à Strasbourg — PATRICK HERTZOG / AFP

Strasbourg-PSG 2-4

Di Maria 13e, 25e, Daniel Alves 63e, Draxler 78e

Grimm 25e, Blayac 88e

23h01Allez on va s'arrêter là, on vous donne le tirage quand on l'a. Merci aux courageux qui m'ont accompagné. La bise

22h57: Les autres résultats

Montpellier-OL 4-1 (bravo)

Amiens-Tours 2-1

Ca se décidera aux tirs au but entre Lille et Nice

92e: TERMINADO A LA MEINAU. On ne s'est pas ennuyés une seconde même s'il y a eu moins de suspense que le score ne veut bien l'indiquer. Paris rejoint Monaco en quarts de finale, on tient les deux grands favoris de la compétition, puisque l'OL et l'OM ont été éliminés. 

87e: La belle réduction du score strasbourgeoise. Mauvais alignement de la défense parisienne, et Blayac fusille Trapp à bout portant. 4-2, c'est moins douloureux. 

84e: Ah ben tiens la belle soirée lyonnaise se termine par un penalty transformé par Bérigaud. 4-1. 

81e: Tiens, Lucas va avoir droit à dix minutes de jeu. L'occasion de vous dire que le traitement du brésilien cette saison est un petit scandale. Il est traité comme un pestiféré alors que l'an passé, il a dû être le joueur le plus utilisé par Emery. Pas très réglo l'Espagnol depuis la reprise...

78e: DRAXLEEEEEEEEEEEEER. C'est dir pour Strasbourg qui n'a plus rien dans le moteur. Encore un jeu en triangle, encore une passe parfaite de Meunier. 

75e: Ohhhh la belle toupie de Javier Pastore, dommage que sa frappe ne soit pas assez précise pour mettre vraiment en difficulté Bonnefoi, qui vient de remplacer Oukidja. 

72e: Pendant ce temps, Manchester City, vainqueur 4-0 en Coupe de la Ligue anglaise, continue à rouler sur le monde. 

 

68e: Si ça ne bouge pas à Montpellier, on se dirige donc vers un duel à distance entre Monaco et le PSG pour gagner cette Coupe de la Ligue. Comme l'an passé, quoi. 

63e: DANIEEEEEEEEEEEEEL ALVES !!!! On le voyait venir. Très beau jeu à trois avec Verratti et Meunier qui choisit l'option collective plutôt que de frapper comme un sourd. 1-3. 

61e: Paris a passé la troisième là, c'est le blizzard sur la cage strasbourgeoise. Beau sauvetage d'Oukidja sur cet interieur du pied un peu trop timide de Draxler. 

56e: POOUAAAAAAAAH BALOTELLI. Plat du pied de mammouth pour son premier ballon potable. 1-1 entre Lille et Nice. 

52e: Verratti réclame un penalty en agitant ses mains comme un possédé. C'est plus un coup qu'un croche-patte, bonne décision de l'arbitre selon moi. 

cocoricoo2

On est en train de retrouver Di Maria et Pastore par contre malheureusement un des deux devra certainement partir à la trève :((

>> Une grosse pièce sur Di Maria. Je vois pas un club mettre un gros chèque pour Pastore, il est trop souvent blessé. 

46e: Ca reprend dans la bombonera de la Meinau. Grosse pression alsacienne d'emblée, Slamier pas loin de tester Trapp sur coup-franc....attention Paris, attention. 

Mi-temps partout. Les scores

Lille-Nice 1-0

Montpellier-Lyon 3-1 à (l'instant)

Amiens-Tours 2-0

Strasbourg-PSG 2-1

43e: Il commence à pleuvoir sévèrement à La Meinau. La 2e mi-temps va être coton

39e: Le coup de fouet dans les esprits strasbourgeois. Depuis la réduction du score, le PSG ne voit plus le ballon. Bon, il y a la place de planter en contre, mais les joueurs de Laurey se sont remis à y croire. 

 

 

34e: STRASBOURG REDUIT LE SCORE. L'un des frères Grimm qui coupe avec pas mal de réussite une reprise pas vraiment académique de Gonçalves. Voilà qui va redonner un peu de piment à cette soirée. 

28e: Cavani qui rate un face-à-face qu'il ne rate plus jamais...Du coup, pour tout ce qui est suspense, faudra repasser. A moins que l'OL ne continue à faire n'importe quoi. 

25e: DI MARIAAAAAAAAAAAAAAA. Le cadeau d'Oukidja qui avait la balle entre les mains et qui la laisse échapper alors que son latéral l'avait parfaitement protégé...2-0

23e: Le but refusé à Marquinhos !!! Le défenseur brésilien est parti juste un peu trop tôt sur cette ouverture en caviar massif de Lo Celso. 

22eMontpellier prend l'avantage. Doublé de Camara. Encore un très beau numéro de duettistes de Mapou et Diakhaby, complètement à la rue. 

19e: Di Maria a l'air d'avoir envie ce soir. Profitons-en, c'est rare. Au fait, je ne vous ai parlé de la petite talonnade soyeuse de Lo Celso qui a initié l'action du but? Je ne crois pas. 

TZX269

Pas 5 mais SIX titulaires absents cette fois... Emery n'est pas Garcia .. lui il a des coui.. il met l' équipe B bis.

Ouais enfin l'équipe B bis du PSG reste la meilleure de L1, donc je vois pas où est le courage. 

14e: Montpellier est déjà revenu à La Mosson. L'éternel Souleymane Camara se faufile entre Diakhaby et Mapou, ce qui n'est pas le truc le plus difficile du monde. 1-1 contre l'OL. 

11e: ANGEEEEEEEEEEEEEEELITO. Bon énorme coup de pot pour l'Argentin, dont le centre du gauche est dévié dans son propre but par Salmier. Paris est déjà devant. 

8eOhhhhhhhhhhh Maolidaaaaaaaaaaaaaaa. Quelle bastos de l'attaquant lyonnais. Bon le gardien montpelliérain est un peu avancé mais quelle lucarne il va chercher. 

6e: Le premier but de la soirée nous vient de Lille. Joli slalom d'Araujo contre Nice. 

4e: On doit déjà en être à la troisième ou quatrième frappe parisienne depuis le cop d'envoi. On part donc sur une domination totale. 

2e: Di Maria a bien failli refroidir l'atmosphère d'entrée. L'Argentin n'a pas cadré et il était hors-jeu, mais déjà beaucoup de maillots jaunes dans le camp adverse. 

1eGOOOOOOOOOOOOOOOOOO

20h58: On m'annonce un stade de la Meinau à guichets fermés. Belle ambiance à prévoir, comme toujours, et de bonnes conditions météos aussi. Pas de pluie, pas de neige et pas de vent. Que demande le peuple?

20h37: Il va de soi qu'on vous tiendra au courant des résultats des autres matchs ce soir. 

Lille-Nice

Montpeller-OL

Amiens-Tours

20h25: Côté strasbourgeois, Laurey a aussi fait tourner. Mais on retrouve Bahoken, le héros de la victoire de l'autre jour. 

 

20h20: Salut tout le monde, je suis sur le live de Rennes-OM, mais je vous mets les compos vite fait. Le PSG a fière allure, même si Mbappé commencera sur le banc et que neymar est absent. 

 

Et si les Strasbourgeois le refaisaient? Dit comme ça, cela semble impensable, mais qui croyait sérieusement que les Alsaciens allaient être les premiers à faire tomber l'ogre parisien en championnat il y a trois semaines grâce à Bahoken et Da Costa? Absolument personne. Surtout que ce coup-ci, Paris se pointe sans Neymar, sans Rabiot, sans Motta, sans Thiago Silva, et sans Kurzawa. Pour peu qu'il fasse froid bien comme il faut et que ça démarre par un but strasbourgeois, ce 8e de finale de la Coupe de la Ligue peut se révéler plus serré que prévu.