Décidément, cette génération promet. Une semaine seulement après le sacre européen des garçons du même âge, les filles ont remporté l'Euro 2016 des moins de 19 ans en dominant l'Espagne 2-1 dimanche à Senec en Slovaquie, malgré des conditions de jeu de folie.

>> A lire aussi : On a trouvé le futur grand attaquant des Bleus, et il s’appelle Jean-Kévin Augustin

Les Bleuettes ont été portées durant la compétition par Marie-Antoinette Katoto, auteure de sa 6e réalisation dimanche pour terminer le tournoi meilleure buteur, exactement comme son homologue du Paris SG Jean-Kévin Augustin (6 buts lui aussi).

Trombes d'eau

Mais contrairement à la démonstration des garçons face à l'Italie (4-0), les filles ont eue la vie dure à Senec. Les conditions de jeu d'abord, qui sont devenues dantesques lorsque des trombes d'eau poussées par des rafales de vent se sont abattues sur Senec en première période, provoquant l'interruption du match à la mi-temps.

Le jeu a finalement repris plus de deux heures plus tard et malgré l'intervention des jardiniers, le terrain est resté à la limite du praticable, totalement gorgé d'eau, rendant chaque passe incertaine et chaque tacle difficile à maîtriser.

Dominées en première période

Plus encore, les Espagnoles ont causé des difficultés aux Bleuettes, dominées en première période. Mais ce sont les Françaises qui ont pourtant ouvert le score d'un plat du pied de Geyoro, bien lancée dans le dos de la défense par la capitaine Greboval.

A la reprise, les flaques d'eau ont permis à Katoto de profiter d'une mésentente entre la gardienne espagnole Pena et sa défense pour doubler la marque.

C'est le 4e titre dans cette catégorie d'âge pour la France (après 2003, 2010 et 2013), qui détient en même temps pour la deuxième fois seulement après 2010, les trophées féminins et masculins.