Tour de France 2017: Revivez la victoire de fou de Bardet sur les hauteurs de Peyragudes

CYCLISME Le peloton du Tour débarque dans les Pyrénées…

A.H.

— 

Romain Bardet

Romain Bardet — Peter Dejong/AP/SIPA

Etape 12 : Pau -> Peyragudes (214,5 km)

Classement de l'étape

1 - Bardet

2 - Uran

3 - Froome

Classement général 

1 - Aru

2 - Froome à six secondes

3 - Bardet à 25 secondes

 

Pour le plaisir, et on fermera le live là-dessus. La victoire magistrale de Bardetor sur les derniers mètres. Quel panard. On veut la même demain Romain. Fais nous rêver

 

 

17h16: Final totalement fou qui nous a presque fait oublier à quel point la Sky a dominé la course aujourd'hui. Mais voilà, Froome n'est pas aussi fort que ce qu'on pouvait penser. Bien sûr, il reste encore des étapes dures, un contre-la-montre, mais ce Tour est serré comme jamais

17h13: Le nouveau classement général, avec Fabio Aru maillot jaune. Et trois mecs sous la minute derrière

 

17h07: Bardet sur France 2 > «J'étais le premier à avoir reconnu le mur d'arrivée début mai alors que la route venait d'être goudronnée.J'avais de bonnes jambes et j'ai décidé d'être patient vu la force de la Sky. C'est tellement dur de gagner uen étape sur le Tour et ça fait trois ans que j'y parviens»

17h05: Aru qui prend le maillot jaune pour six secondes. Froome a pété une durite sur la dernière rampe. Ca a fui du cerveau. Bardet reste troisième... à 25 secondes. 

17h02BARDET A FAIT EXPLOSER FROOME BORDEL. J'AI ENVIE DE COURIR TOUT NU DANS PARIS

700 mètresOUI ROMAIN OUI ROMAIN OUI ROMAIN OUI ROMAIN OUI ROMAIN

1km: On se croirait sur le vélodrome de Roubaix. Les mecs se regardent avant le sprint final

2km: Tout ça pour une course de côte de 500 mètres. Le panache est mort cet après-midi

5km: On arrive au sommet dans un fauteuil en velours siglé Sky. Seul Contador a un peu lâché sur les derniers hectomètres. Tout va se jouer sur le dernier kilomètre avec une belle rampe à 20%

8km: Je fais la liste des favoris encore dans le coup > Bardet, Aru, Martin, Froome, Martin, Meintjes, Yates, Uran....et Contador. Je le sens bien l'Espagnol. Il a essayé tout à l'heure en tout cas. 

9km: C'est la fin du voyage pour Cummings. Deux euros de perdu. 

 

9km: AH MERCI, Michel vient de lâcher. Bon, il ne reste plus que Nieve et Landa pour emmener Froome. Lol. Impossible de placer une attaque dans ces conditions. 

10km: Kwiatowski roule depuis environ deux heures et demi, et il n'y a pas dix mecs dans la roue. J'adore le Polonais mais là c'est pas sérieux. Mets le cligno ça va se voir

11kmQUINTANA explose comme une tortilla colombienne sur le pied. Faut voir le rythme de la Sky, ca peut vous emmener sur la lune en une demi-journée. 

 

 

12kmOH LE TOUT DROIT DE FROOME DANS LA DESCENTE. A deux doigts de rentrer dans la caravane à Jacky. Quel dommage. 

 

15km: On attaque Peyresourde. C'est là que Bardetor va gagner le Tour. Annoncé par papa. 

 

20km: Cummings a repris un peu de marge dans la descente. J'ai envie d'y croire. Surtout que j'ai parié deux euros sur le Britannique. Voilà pour moi. 

30km: Barguil qui se vide les intestins pour aller pendre la 4e place en haut du Port de Balès. Cummings est passé il y a deux minutes. 

31km: L'attaque de poussin asmathique de Contador, repris sans lever un sourcil par Kwaitowski. Et il reste encore Nieve et Landa derrière au cas ou. Quel désespoir. 

 

 

32km: Fulgsang n'arrive pas à suivre le train de la Sky. Le 5e du général. Coup dur pour Aru et pour Astana. Le Danois a chuté hier, il est reparti malgré deux traits de fracture. 

33km: C'est dur aussi pour Pierre Rolland, alors que Cummings et De Gendt sont partis devant. Gauthier se bat pour revenir. 

 

35km: Kyrienka fait un beau chantier en tête du peloton. Le deuxième homme employé aujourd'hui par la Sky. Seulement....la croisière s'amuse pour l'instant chez les Anglais. 

37kmPinot à la ramasse. Le Français ne visait pas le général, mais il traverse ce Tour comme une ombre alors que je pensais franchement qu'il jouerait le maillot du meilleur grimpeur. Chaves aussi est largué. 

39km: De Gendt fait péter l'échappée. Mon Cummings sûr a un peu de mal à recoller mais c'est bon. Gauthier est dans le coup, Julien Simon aussi. 

trebeb

l'échappé devrait pas aller au bout ca fait pas beaucoup 4min surtout si les favoris accelerent

>> Attention, Cummings peut très bien rouler aussi fort que les meilleurs sur un col si la victoire est au bout, il n'a pas eu trop à forcer jusque là. 

42km: Mais qui je vois au départ de Pau derrière Chris Froome? Notre Jeannot Lassalle national. Je me rappelle encore de cette interview dans ses locaux de campagne en mars. Une heure incroyable, croyez-moi. J'avais raconté ça ici. 

 

45 km: Maxime Bouet et Brice Feillu partent en contre ensemble, telle la kelme de la grande époque. On vibre. 

47km: Le sachiez-tu? On fête aujourd'hui même les 50 ans de la mort de Simpson à trois bornes du sommet du Ventoux. Papier intéressant de Libération sur le sujet. Plus globalement, l'occasion de se constater que le Tour a du mal à "célébrer" la mémoire de ses grands dopés malheureux. D'ailleurs, le parcours a snobé le Ventoux cette année. 

50km: On arrive bientôt au pied du Port de Balès. Est-ce que les grandes manoeuvres vont commencer? Il est encore temps de faire donner votre pronostic

 

 

gabriel73

6 minutes, en montagne, ça fait déjà pas mal, non? dans les cotes, l'effet peloton est moins efficace que sur le plat. et Kittel... 5 victoires, 146 eme au general... il a tenté quelque chose aujourd'hui avec l'échappée. mais ça ne semble pas vouloir faire pour lui

>> Il a pris l'échappée pour disputer le sprint intermédiaire et empêcher Matthews de se rapprocher au classement du maillot vert. Et oui, il y a beaucoup d'intérêts particuliers dans un peloton. 

60km: Les échappés ont perdu une minute dans le col de Menté, mais la marge reste importante sur un peloton qui roule sans trop forcer. Si Cummings est dans un bon jour, franchement, il peut le faire. 

teoulb

Le film est-il rentré en production ? quand commence le tournage que je remette ma candidature de figurant ?

Tu peux envoyer ton CV. On tourne cet été, pour être raccord avec le titre

Pichichi

Bonjour conteur du jeudi, Comment fait Alberto Contador pour toujours être dans des chutes? C'est une prouesse qu'il perfectionne avec le temps.

Surtout sur le Tour de France, en fait. A croire qu'il a la poisse sur cette course depuis cinq ans. Après ça reste le seul coureur qui peut décider de tout faire péter. Demain je le vois bien partir dans un "sacré numéro". Cent bornes, c'est sa distance. 

14h50: J'ai ma réponse pour Barguil. Matthews vient de faire le sprint en haut du col de Menté pour emmerder De Gendt et protéger Barguil. Avec un certain succès. 

HugoCouturier1

Salut Liveur ! Tu trouverais pas ca sympa qu'une équipe amateur participe un jour au Tour ?

Salut, vaste question. Sur le principe, évidemment, mais quelle équipe amateure aurait les moyens d'envoyer 9 gars sur le Tour sans exploser en vol?

Gillard

Les rois des cimes. C'est l'histoire du groupe de pote dont un mec va mourir d'une maladie incurable et ils passent tous ensemble un dernier hiver à Peyragudes.

> Alors on ne parlera pas cinéma aujourd'hui, pour une fois qu'on a une étape intéressante. Mais on reprend cette discussion la semaine prochaine:)

14h45: Un peu étonné que Barguil n'ait pas pris l'échappée pour défendre son maillot à poids. De Gendt n'est pas si loin, même si je le vois mal rivaliser sur toutes les étapes de montagne restantes. 

14h40: Je profite de ce gros plan sur ce petit comique déguisé en pape pour vous inviter à aller lire notre (bon) papier du jour, dans lequel on constate avec ravissement que les spectateurs des bords des routes du Tour se tiennent de mieux en mieux

 

14h35: Le point sur la course, à 80 bornes de l'arrivée. Une échappée d'environ 15 coureurs qui a pris 6 minutes d'avance sur un peloton pour l'instant tranquillement mené par les Sky.

  • Un épouvantail > l'Anglais Cummings, spécialiste des barouds en montagne
  • Un ousdier > l'Italien Ulissi
  • Des français qui ont un coup à jouer > Cyril Gauthier et Julien Simon

 

14h28Allez salut tout le monde on prend l'antenne pôur cette grooooooooooosse étape pyrénéenne. Je suis impatient de vibrer, pas vous?

Après avoir laissé Marcel Kittel réaliser un festival lors des deux dernières étapes, les gros bras du peloton vont de nouveau pouvoir s'exprimer dans les cols pyrénéens. Terminée la sieste, finis les baillements, il va y avoir du spectacle ! Au programme: 110 bornes de mise en route avant que la route ne s'élève. Le col des Ares en apéritif, le col de Menté en entrée, le Port de Balès en plat de résistance et le col de Peyresourde en dessert. Pour digérer, les coureurs auront droit au col de Peyresourde. Le menu est gourmand-croquant et on espère que Romain Bardet sera l'invité surprise. Promis, il n'y aura pas votre oncle relou pour perturber ce repas gastronomique. 

>> On se retrouve autour de 14h30 pour le direct de cette étape...